Agevillage

Hébergement en maison de retraite : quelles aides sont possibles ?

Aide sociale et financement d'une maison de retraite


Partager :

Question de lecteur



Ma tante, 83 ans, veuve, et sans enfant, atteinte d'une maladie d’Alzheimer, est restée chez elle depuis 3 ans avec quelques séjours à l’hôpital. C’est sa sœur et voisine, ma mère (73 ans) qui s’en est occupé avec, cette dernière année, l’appui bien faible d’une aide ménagère, 1 heure par jour, financée par l’Apa (Gir 4).


Après une dernière hospitalisation, le médecin de famille a conseillé de placer ma tante en maison de retraite (ce qui est fait et souhaitable pour préserver ma mère). Ma tante n’a qu’une retraite minimum (elle touchait le complément fonds de solidarité). Elle possède 10 000 euros d’économie et sa maison (50 000 euros). D’après mes calculs, il lui restera environ 900 euros par mois à débourser en plus de sa retraite, de l’Apa et de, paraît-il, 150 euros d’allocation logement.

Doit-elle déjà vendre sa petite maison ? Elle ne veut pas car elle espère y revenir. Ou peut-elle bénéficier d’une autre aide pour tenir au-delà d’un an ? Existe-t-il d’autres possibilités moins coûteuses ?


Notre réponse



Oui. Il existe des aides à l'hébergement qui permettent à des personnes dotées de faible revenu de financer un séjour en maison de retraite. Il faut vous adresser au centre communal d'action sociale (à la mairie) de la commune de résidence de la personne à aider et discuter de la chose avec une assistante sociale. Sachez toutefois que cette aide sociale à l'hébergement est récupérable sur l'héritage de la personne. 



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -