Agevillage

Comment signaler un dysfonctionnement en maison de retraite ?

Les bons interlocuteurs vers qui se tourner


Partager :

Question de lecteur



Quels sont les moyens (associations, organismes, etc.) pouvant agir dans l'intérêt des personnes âgées ? Ma belle-mère est hébergée dans une maison de retraite publique. Est-il normal que le cadre infirmier, responsable de cet établissement, ne connaisse pas l'absence, depuis 19 jours, d'une pensionnaire hospitalisée au centre hospitalier dont dépend la maison de retraite ? Est-il normal qu'une personne âgée de 90 ans, suivie par le médecin attaché à la maison de retraite pour des difficultés respiratoires sévères, aille passer un examen radiographique à l'hôpital dont dépend la maison de retraite, sans accompagnement, sans être vêtue chaudement, de 15 heures à 21h30, heure de retour dans sa chambre, avec comme alimentation :  un bol de soupe ? Est-il normal que les résultats des examens ou visites médicales ne soient jamais communiqués à la famille, sans que celle-ci soit obligée de les demander au personnel soignant ?


Notre réponse



Les maisons de retraite sont des entreprises publiques ou privées, comme les autres. Comme partout malheureusement, des dysfonctionnements existent par manque de temps, négligence, voire incompétence. Il faut donc une vigilance constante pour que la négligence du personnel ne se transforme pas en maltraitance. Les familles ont à cet égard un rôle crucial à jouer. Leur présence, leur étonnement doit être un facteur dissuasif permanent. Une bonne discussion avec le responsable de l'établissement paraît, en l’occurrence, indispensable ainsi que la mobilisation du conseil de la vie sociale de l'établissement. En cas de maltraitance, il faut contacter le 3977 : numéro national de lutte contre la maltraitance.

Pour rappel, voici la liste de toutes les entités à même de représenter les usagers

recours conflit maison de retraite



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

charlotte

21/01/2019 10:01

dysfonctionnement


ce dimanche (20/1)au gouter pas de yaghourt servi il était daté du 16 janvier, remplacement Néant, juste éternel 1 petit biscuit roulé idividuel. Un résident Homme a pris ,dans tiroir vaisselle qui se trouve dans réfectoire, un couteau , personne pour l'en empêcher, personne pour surveiller, donc qu a t il fait avec ???



suzette

06/11/2017 11:11

ehpad


Je vois que l'indifference des instances supérieures,sont totalement indifférentes à ce qui se passent en ehpad,là,je parlerai de ce qui se passe au sein de la structure ou est mon père de plus de 90 ans-Directrice inconséquente,qui navigue sur 2 ehpad,les résidents ne la connaissent pas-gentillette certes qui ne prend aucune position-si elle perdait sa place !!! ceci dit ce serait peut être bénéfique! Pas de cuisinier,pas de personnel de cuisine-repas livrés par une cuisine centrale de Montluçon qui se trouve à 70 km de MANZAT et DES ANCIZES...Repas pour collèges et maisons de retraite identiques ou presque,absolument pas adaptés à des personnes âgées,d'autant qu' il n'y a pas de diététicienne.L'animatrice agée de 67 ans,en plus de son animation est présente TOUSles jours de la semaine pour faire la cuisine,préparer les plats,distribuer la soupe,aidée par les aides soignantes et ASH-3 au total pour tout faire,aller faire manger les résidents qui ne peuvent se lever,porter un plateau en chambre à ceux qui peuvent à la rigueur manger seul-ceci dit,souvent ils ne touchent pas à la nourriture,exemple quand vous avez dans votre assiette une tranche de jambon cru et une salade... Ceci est lamentable,et ce personnel qui n'en peut plus qui est au bord du burn out,et qui est conscient qu'être dans la cuisine,dans les chambres,changer les residents alités et faire les toilettes toujours avec le même costume ça dépasse l'entendement..surtout que l'inspection sanitaire et l'ars puy de dome CAUTIONNENT toutes ces incohérences et cette gestion déplorable..Il faut savoir également que dans la salle à manger de l'EHPAD le montel à MANZAT IL PLEUT il pleut dans la salle à manger depuis plusieurs années,donc la direction fait mettre des bassines sous les gouttieres..et tout cela sans aucun état d'âme quant aux résidents qui pourraient s'entraver et faire une chute..non,non,tout le monde s'en fiche éperdûment-hormis les 3 personnes que j'appellerai ,bonnes à tout faire et qui est considéré comme du menu fretin-ce que je dis là n'est pas contre le personnel,mais contre,la direction,et toutes ces personnes, de , ces élus des communautés de communeset toutes ces instances politiques qui devraient faire bouger les choses,ces députés et sénateurs qui siégent dans certains hémicycles...mais non c'est l'indifférence totale...qu'en ont il à faire?leurs parents n'iront pas dans ces EHPAD!!Le RESPECT?LE BIEN ¨¨ETRE DE NOS PARENTS?il n'y en a PAS! Quand ce déplorable système va t il changer? et LES MEDECINS,,,ils ne se déplacent pas lorsqu'ils sont appelés en EHPAD,on se fiche des résidents,le généraliste se déplace juste une fois par mois pour renouveler les ordonnances,sans VOIR le patient...là,ils se déplacent...n'importe qui peut faire ce travail,pas la peine d'avoir fait médecine Non seulement ils mettent l'infirmiére-qui n'est pas présente tout le temps d'ailleurs-dans l'embarras,car sans ordre du médecin elle ne peut rien faire,à part préparer les médicaments au quotidien!! ou est le côté SOINS? Un resident récemment a fait une chute la nuit en allant faire pipi,il est tombé,-pas d'aide soignant la nuit-il a été retrouvé sur le matin,il souffrait terriblement,le médecin a été appelé,il ne s'est pas déplacé,le médecin coordonnateur n'a pas jugé bon de vorir ce résident,deux jours au lit avec des douleurs insoutenables,rien pour la douleur,à part un DOLIPRANE qu l'infirmiere s'est permise de lui donner,puis voyant qu'aucun médecin ne venait le voir,elle a fait le 15,les pompiers sont venus et l'ont conduit à l'hôpital ou des radios ont été effectuées,probablement tassement de vertèbres,mais à plus de 95 ans difficile de faire des radios performantes,de plus à cet âge il ait des gestes chirurgicaux à éviter-la seule chose installer le patient résident,pour qu'il soit le mieux possible et surtout gérer plusieurs fois par jour LA DOULEUR,il existe en 2017 des antalgiques suffisamment forts et performants pour vaincre la douleur..mais en EHPAD c'est un système à part,ou l'etre humain n'est pas considéré comme tel!!Notre France et certains de nos politiques devraient avoir honte et baisser la tête,ils ne sont pas dignes d'être des élus de communes de départements de regions...et il faudrait leur faire confiance...Pas de budget?ah oui, il y en a pour eux,ils ne font pas de bénévolat ces gens là..et puis il y en a pour construire un autre ehpad aux ANCIZES,et là aussi quand on n'entretien pas des locaux régulierement,ils ne sontplus aux normes et il faut refaire,,,on marche sur la tête..nos EHPAD deviennent des mouroirs,le MOT fait peur mais hélas dans le cas présent il prend tout son sens. QUI VA BOUGER????



Rédaction

02/06/2017 07:06

Réponse à Nikita


Bonjour, Avez-vous échangé avec le directeur de l'établissement à ce sujet ? S'il refuse de vous entendre, je vous conseille de contacter la personne qualifiée du département où se trouve l'Ehpad, vous en trouverez la liste ici : http://www.agevillage.com/article-7109-1-pour-defendre-vos-droits-le-recours-a-une-personne-qualifiee.html ainsi qu'un modèle de lettre pour la saisir. Bon courage, La rédaction



nikita

23/05/2017 21:05

téléassitance défectueuse en ehpad


Bonsoir, ma mère âgée de 91 ans est en Ehpad depuis juillet 2016. Il y a pas assez de personnel mais les aides soignantes sont très compétentes et humaines. par contre, elle est diabétique et subit le rythme des repas servis à 18 h 30 le soir et 8 h 30 le matin. Ces repas n'ont aucun goût, et trop copieux, souvent jetés. les résidents n'aiment pas et ne s'alimentent pas bien. De plus, depuis trois semaines , sa téléassistance est défectueuse, (pas de sonnerie) on lui a donné le numéro du veilleur de nuit en cas de besoin ! difficile si on a un malaise !! bien sûr, tous ces points ont été signalés par la famille et rien n'a changé. le CVS n'est pas encore organisé que faire pour les contraindre à réparer la téléassistance , quels sont les droits de ma mère à ce sujet ? elle appréhende les nuits et je suis très inquiète. J'ai appris que certains ehpad ne réparaient pas les sonneries et demandaient à l'équipe de nuit de faire des rondes. merci de m'orienter, cordialement




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -