Agevillage

Comment signaler un dysfonctionnement en maison de retraite ?

Les bons interlocuteurs vers qui se tourner


Partager :

Question de lecteur



Quels sont les moyens (associations, organismes, etc.) pouvant agir dans l'intérêt des personnes âgées ? Ma belle-mère est hébergée dans une maison de retraite publique. Est-il normal que le cadre infirmier, responsable de cet établissement, ne connaisse pas l'absence, depuis 19 jours, d'une pensionnaire hospitalisée au centre hospitalier dont dépend la maison de retraite ? Est-il normal qu'une personne âgée de 90 ans, suivie par le médecin attaché à la maison de retraite pour des difficultés respiratoires sévères, aille passer un examen radiographique à l'hôpital dont dépend la maison de retraite, sans accompagnement, sans être vêtue chaudement, de 15 heures à 21h30, heure de retour dans sa chambre, avec comme alimentation :  un bol de soupe ? Est-il normal que les résultats des examens ou visites médicales ne soient jamais communiqués à la famille, sans que celle-ci soit obligée de les demander au personnel soignant ?


Notre réponse



Les maisons de retraite sont des entreprises publiques ou privées, comme les autres. Comme partout malheureusement, des dysfonctionnements existent par manque de temps, négligence, voire incompétence. Il faut donc une vigilance constante pour que la négligence du personnel ne se transforme pas en maltraitance. Les familles ont à cet égard un rôle crucial à jouer. Leur présence, leur étonnement doit être un facteur dissuasif permanent. Une bonne discussion avec le responsable de l'établissement paraît, en l’occurrence, indispensable ainsi que la mobilisation du conseil de la vie sociale de l'établissement. En cas de maltraitance, il faut contacter le 3977 : numéro national de lutte contre la maltraitance.

Pour rappel, voici la liste de toutes les entités à même de représenter les usagers

recours conflit maison de retraite



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (3 en attente)



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -