Agevillage

Les lieux d'exercice des professionnels du grand âge


Partager :

Retrouvez dans cet article les principaux lieux où exercent les professionnels du grand âge.


  • Les Ehpad : publics, associatifs ou privés, les Ehpad sont souvent mal perçus du grand public. Pourtant, ces établissements d'hénergement pour personnes âgées dépendantes sont de plus nombreux à remettre en question leurs pratiques, à adopter des approches innovantes, non-médicamenteuses notamment pour devenir de vrais lieux de vie.

En savoir plus

  • Les unités de soins longue durée ou USLD : plus médicalisées que les Ehpad, les USLD, pour unités de soins de longue durée, s’adressent aux personnes âgées qui ont besoin d’une surveillance médicale constante, mais restent un lieu de vie malgré tout.

En savoir plus

  • Les résidences autonomie : le 1er janvier 2016, les logemnts-foyers publics sont devenus des résidences autonomie. Ces établissements médico-sociaux ne sont pas médicalisés, et accueillent des personnes autonomes (Gir 5 ou 6) avec un objectif de préserver leur autonomie.

En savoir plus

  • L'accueil de jour et l'hébergement temporaire : ces modes de prise en charge alternatifs à l’hébergement permanent en établissement s’adressent à la fois aux personnes âgées et aux personnes handicapées, dans une optique de répit de l'aidant.

En savoir plus

  • Les structures spécifiques Alzheimer : le Plan Alzheimer 2008-2012, mesure 16, a instauré la création de nouvelles unités Alzheimer de type Pasa (Pôle d’activités et de soins adaptés),  UHR (Unité d’hébergement eenforcée) et UCC (Unité cognitivo-comportementale) dans les établissements médico-sociaux et sanitaires.

En savoir plus

  • Les unités cognitivo-comportementales (UCC) sont des unités d’hospitalisation de 10 à 12 lits, rattachée à un service de soins de suite et de réadaptation (SSR). Leur objectif ? Stabiliser les troubles de comportement, grâce à un programme individualisé de réhabilitation cognitive et comportementale, pour assurer les soins à l’origine de la situation de crise en l’absence d’une indication de court séjour en spécialité d’organe ou de réanimation.

En savoir plus

  • Les unités de soins de suite et de réadaptation (SSR) : auparavant désignée par l’intitulé « moyen séjour », l’unité de soins de suite et de réadaptation est un établissement hospitalier public ou privé ayant pour mission de dispenser des soins de réhabilitation et de réadaptation.

En savoir plus

  • L’accueil familial : formule d’accueil par des particuliers à domicile, moyennant rémunération, de personnes âgées de plus de 60 ans ou de personnes handicapées adultes (sans lien de parenté jusqu’au 4ème degré inclus). Instauré en 1989, l’accueil familial se situe dans une offre intermédiaire entre le maintien à domicile et l’hébergement collectif en établissement. Il peut répondre à des demandes de prise en charge durable ou d’accueil temporaire, notamment pendant les vacances ou après une hospitalisation.

En savoir plus

  • Les petites unités de vie : domiciles collectifs, Marpa, Cantou, domiciles protégés, logements regroupés, les petites unités s'adressent à ceux qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre chez eux, mais souhaitent éviter la vie en collectivité. Leur implantation au cœur du tissu social permet aux personnes âgées de ne pas se déraciner. Il existe en France, un millier de petites unités de vie, plus ou moins médicalisées.


En savoir plus

  • Les Marpa : comme son nom l'indiquait à l'origine, la Maison d'accueil rurale pour personnes âgées (Marpa) s'adressait à l'origine à celles et ceux qui vivaient en milieu rural. Depuis 2016, les Marpa sont devenues des Maisons d’accueil et résidence pour l’autonomie. Elles comptent parmi les petites unités de vie.


En savoir plus

  • Les Cantou ou unités de vie protégées spécifiques Alzheimer, pour les personnes souffrant de maladie d'Alzheimer ou apparentées.


En savoir plus

  • Les résidences services seniors : à coté des logements-foyers construits dans les années 60/70 pour répondre à une demande urgente de logement des personnes âgées, devenues depuis résidences autonomie, s'est développée une offre de résidences avec services par des promoteurs privés. Elles s'adressent à une population de retraités plutôt aisée et autonome.


En savoir plus



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -