Agevillage

Le métier d'infirmière à domicile

L’infirmière à domicile assure les soins infirmiers, d’hygiène générale et aide à l’accomplissement des actes essentiels de la vie.


Partager :


Son objectif est le maintien, l’insertion ou la réinsertion d’un patient en perte d'autonomie dans son cadre de vie familial et social.

infirmière à domicile

"Arriver chez quelqu'un, lui faire une piqûre et repartir, n'a aucun intérêt. En revanche, la relation que l'on va nouer avec une personne âgée fait partie des soins et de la qualité de sa santé. Une vieille dame à qui je fais la toilette, je peux aussi lui couper les cheveux, l'habiller, l'installer devant la télévision pour qu'elle regarde une émission. J'ai envie de redonner aux vieux l'envie de plaire et de se plaire. Ainsi, ils vieillissent moins vite " dit Régine, infirmière à Montélimar.

En gérontologie, le rapport humain est au coeur de la relation thérapeutique. Par son contact, ses qualités personnelles, son sourire, sa disponibilité... une infirmière peut jouer un rôle clé dans le rétablissement progressif d'une personne en perte d'autonomie handicapée.

Un(e) infirmièr(e) est aussi en contact permanent avec le médecin

Par le regard qu'il-elle porte sur chaque patient, par la relation que ce(tte) professionnel(e) entretient avec lui, il-elle est en mesure d'alerter le médecin chaque fois que des symptômes particuliers apparaissent.

Les soins infirmiers accomplis sont divers, selon la prescription du médecin traitant :
- Le traitement des escarres
- Les injections
- La surveillance des sondes
- Les perfusions
- Les lavements…

L'infirmier(e) est également chargé(e) de coordonner l’intervention d’aides soignants et éventuellement d’autres auxiliaires médicaux (kinésithérapeutes, assistantes sociales…)

Il n'est pas rare non plus qu'une infirmière joue un rôle dans le règlement des problèmes familiaux. Elle aide à analyser le comportement perturbateur d'une personne âgée, intervient pour empêcher des violences d'être commises contre un infirme. La richesse des relations humaines entre un(e) infirmièr(e) et ses patients en surprendrait plus d'un.

Il est permis d'exiger la ponctualité d'un(e) infirmièr(e). Il est anormal qu'une personne âgée attende sa visite toute la journée.

Service de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées

Quel est leur rôle ?

  • assurer à domicile les soins infirmiers et d'hygiène générale, l'aide à l'accomplissement des actes essentiels de la vie pour les personnes âgées de plus de 60 ans malades ou dépendantes, afin d'éviter une hospitalisation, lors de la phase aiguë d'une affection pouvant être traitée à domicile,

  • faciliter les retours à domicile à la suite d'une hospitalisation, prévenir ou retarder la dégradation progressive de l'état des personnes et leur admission dans les services de long séjour ou dans les sections de cure médicale des maisons de retraite. 

  • Ce service est composé d'infirmiers qui effectuent les actes infirmiers et coordonnent l'intervention d'aides-soignants et éventuellement d'autres auxiliaires médicaux.


Le coût d'un(e) infirmier(e) à domicile

Les personnes âgées de plus de 60 ans ont seulement besoin d'une prescription médicale pour être prises en charge par l'Assurance-Maladie. Cette prescription sert à obtenir l'accord du contrôle médical de l'assurance maladie, laquelle, en réalité, notifie surtout les refus. Si votre caisse n'a pas répondu dans les dix jours, la demande de prise en charge peut être considérée comme ayant reçu un avis favorable.

La prise en charge et le mode de paiement seront différents selon que vous ferez appel à un(e) infirmier(ère) du secteur libéral ou à une association spécialisée dans les soins infirmiers à domicile. L'infirmier(e) libéral(e) devra être payée directement par la personne âgée, laquelle ne sera remboursée qu'à 65 % par la Sécurité sociale. 35 % du coût de la prestation reste à la charge de la personne âgée, à moins que la personne âgée ne bénéficie d'une prise en charge à 100 %. La Couverture maladie universelle prend aujourd'hui le relais de l'aide sociale pour les personnes démunies.

 

La toilette est-elle un soin médical ?

Le travail de l'infirmier(e) ne doit pas se confondre avec celui de l'aide-soignant(e) ou de l'aide à domicile. La toilette est un acte médical si elle permet le respect des quatre critères suivants: "hygiène, surveillance, prévention et observation".

Site à consulter

Tout sur le cadre juridique des soins infirmiers

L'infirmier(ère) est-il (elle) tenu(e) de remplir un dossier ?

Contrairement à bon nombre de pays occidentaux où le dossier du suivi infirmier à domicile est une pièce obligatoire, en France, cette pratique est laissée à l'appréciation des infirmiers eux-mêmes. Le dossier médical où sont recensés tous les soins reçus par un patient n'existe qu'en institution.

A domicile, chaque professionnel libéral a sa recette personnelle et utilise soit un fichier, soit une fiche de liaison, soit un agenda, soit des feuilles volantes, soit un cahier...



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

KATE

10/06/2011 08:06

toilette


Ou puis je trouver comment doit se faire la toilette à domicile par un infirmier : fréquence etc.....




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -