Agevillage

Aides à la vie quotidienne

La prise en charge financière des aides techniques


Partager :

Appareillage ou aide technique ?

La Sécurité sociale établit une distinction entre «appareillage» et «aide technique».

L’appareillage comprend :
- Les prothèses
- Les orthèses
- Les fauteuils roulants
- Les chaussures orthopédiques
- Les appareils de correction acoustique

Les autres matériels destinés à accroître l’indépendance de la personne qui les utilise sont considérés comme des aides techniques, dont le remboursement est beaucoup plus aléatoire.

Matériels inscrits au TIPS

Lorsque le matériel est inscrit au tarif interministériel des prestations sanitaires (TIPS), il peut faire l’objet d’un remboursement par la Sécurité sociale. Il faut toutefois qu’il soit homologué et qu’il ait été prescrit par un médecin.Pour savoir si le matériel est inscrit au TIPS, demandez au vendeur.Les prix étant libres, le fournisseur doit vous indiquer le tarif de prise en charge ainsi que le prix de vente, afin que vous puissiez déterminer la part qui reste à votre charge.

Matériels non-inscrits au TIPS

Lorsque l’aide technique n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale, on peut tenter de demander une prestation extra-légale à sa caisse d’assurance maladie (examinée au cas par cas).
À défaut (ou en complément), on peut s’adresser à sa mutuelle complémentaire, à sa caisse de retraite ou au service social de sa mairie qui peuvent, eux aussi, accorder des aides.

Les principaux matériels et aides techniques remboursés par la sécu

  • Fauteuil roulant mécanique : prise en charge à l’achat ou à la location (dégressive après 1 an).
  • Fauteuil roulant électrique : prise en charge à l’achat ou à la location (dégressive après 1 an). Une part importante reste à la charge de l’assuré.
  • Déambulateur : prise en charge à l’achat et à la location (dégressive après 6 mois). Seuls les modèles de base sont intégralement remboursés.
  • Cannes anglaises, cannes tri- ou quadripodes : prise en charge à l’achat et à la location (limitée à 13 semaines).
  • Fauteuil garde-robe (chaise percée) : prise en charge à l’achat.
  • Lit médical et accessoires : prise en charge sous strictes conditions médicales à l’achat ; prise en charge à la location. Cumul possible d’une prise en charge à l’achat et d’une prise en charge d’une location saisonnière.
  • Barrières de lit : prise en charge à l’achat.
  • Matelas clinique en mousse : prise en charge à l’achat.
  • Matelas anti-escarres (gaufrier, à eau, à air, à modules amovibles) : prise en charge à l’achat.
  • Sur-matelas anti-escarres : prise en charge à l’achat.
  • Compresseur pour sur-matelas : prise en charge à l’achat et à la location (dégressive après 26 semaines).
  • Alèse imperméable : prise en charge à l’achat.
  • Coussins anti-escarres : prise en charge à l’achat.
  • Cerceau de lit : prise en charge à l’achat.
  • Soulève-malade : prise en charge à la location (dégressive après 32 semaines).
  • Sangles pour soulève-malade : prise en charge à l’achat.
  • Couteau fourchette pliant : prise en charge à l’achat.
  • Liste non exhaustive (hors optique, audition, prothèses et orthèses, matériels de soins…). Les remboursements ne sont accordés que sur prescription médicale.



    mis à jour le

    LIRE AUSSI

    Partager :


    Vos réactions

    Agevillage

    05/12/2014 09:12

    Réponse à Lucie


    Bonjour,
    Oui a priori la sécurité sociale rembourse une partie de l'achat d'un fauteuil roulant, selon le site de la sécurité sociale : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-medicale/vous-etes-adulte-handicape/vos-prestations-par-l-8217-assurance-maladie.php
    Votre caisse d'Assurance Maladie prend en charge - sur prescription médicale et dans la limite des montants fixés par l'État (dits « tarifs de responsabilité ») - les frais de prothèse, de chaussures orthopédiques, de fauteuil roulant, etc., ainsi que tout ou partie de vos frais d'entretien ou de renouvellement.
    Par exemple, un fauteuil roulant à propulsion électrique et à verticalisation électrique peut coûter entre 6 000 et 25 000 euros. La prise en charge de l'Assurance Maladie est de 5 200 euros, quelle que soit la marque choisie."
    Appelez la cpam de votre papa, pour en connaitre les conditions.
    Si il a moins de 60 ans, il vaut mieux vous tourner vers la mdph de votre département.
    Cordialement,
    Agevillage



    Lucie

    04/12/2014 20:12

    Aide à l'achat d'un fauteuil releveur


    Bonjour,
    mon père est atteint d'une maladie neurologique. Il est pris à 100 % pour ses problèmes de santé. Il a beaucoup de mal à se lever d'un fauteuil classique. J'ai pensé lui acheter un fauteuil électrique à 2 moteurs releveur.
    Est-ce qu'une prise en charge de la part de la sécurité sociale est possible ?
    Merci pour votre aide.



    pavecesar

    08/07/2013 17:07

    Fauteuil de repos


    Comme dans les hopitaux,un fauteuil de repos peut-il etre pris en charge par la sécurité sociale pour la location quand une personne agée est seule chez elle,et utilise déja un lit médicalisé ?




    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -