Agevillage

Silence, on frappe...

De la maltraitance à la bientraitance des personnes âgées


Partager :

Yves Gineste est le directeur du Centre de Communication et d'étude Corporelle (cec-formation) et l'auteur en particulier des concepts comme : "l'humanitude" et "vivre et mourir debout" en gériatrie.Avec Rosette Marescotti, il intervient depuis 22 ans dans les établissements pour former les personnels à ces concepts permettant aux soignants de retrouver le frère humain en tout résident.Et ce qu'il a vu, entendu, vécu... il ne pouvait visiblement plus le garderpour lui.Il livre dans cet ouvrage collectif qu'il a dirigé, et que publie Animagine, un état des lieux catastrophique de la violence en institution pour personnes âgées.Si dans leur immense majorité les soignants sont de bonne volonté, une chape de plomb couvre des actes qui relèvent de la justice.Il a ainsi relevé des témoignages de violence grave, coups et blessures volontaires dans 70% des établissements de soins où il a travaillé. Or ces établissements étaient ouverts aux formations qu'il propose...La situation est grave, ainsi 80% des personnels interrogés ne souhaiteraient pas que leur grand-mère invalide soit accueillie dans leur établissement.Si l'ouvrage ouvre au grè des interventions sur la prévention, le rappel de laloi, des bonnes pratiques professionnelles, la réflexion éthique personnelle de tout acteur, il annonce un futur ouvrage pour concrètement réfléchir, prévenir et maintenir la vigilance.

L'ampleur des dégats

L'ouvrage s'attache tout d'abord à dresser un état des lieux qui démontre l'ampleur des dégats, témoignages à la clé : violences physiques, psychologiques, mauvais soins, négligences, violences institutionnelles, thérapeutiques, financières, et autres violation des droits civiques...Si les résidents sont les premières victimes de ces actes, de ces décisions négligentes... les professionnels eux-mêmes sont touchés.Les personnels ont souvent conscience d'être :

  • maltraitants à contre coeur, culpabilisés
  • perdus au milieu des contraintes contradictoires voire inconciliables (le bon soin et l'acharnement thérapeuthique, le respect des désirs et des règles de sécurité, le manque de temps pour prendre le temps : écouter, échanger, toucher...)
  • lâché par une hiérarchie qui n'agit pas (ou ne peut agir : pression sociale, syndicale...) face à des comportements déviants, dangereux
  • éduqué dans la culture du plein pouvoir du soignant qui sait ce qui est bon pour le malade
  • noyé dans une société qui ne reconnaît pas ses vieux, qui octroit de faibles moyens faire fonctionner dignement les structures d'accueil
  • Les auteurs s'attachent aussi à déméler les faits. Pour eux, il ne s'agit pas de mettre sur un même plan le viol d'une résidente et le tutoiement.La formation, l'éthique, la vigilance peuvent prévenir les phénomènes de maltraitance mais le silence qui ne dénonce pas des faits graves et qui relèvent de la justice est impardonnable.

    Au sommaire

    Première partie : Un état des lieux

  • La violence en institution pour personnes âgées : du constat aux solutions par Yves Gineste et Rosette Marescotti
  • La fabrique des grabataire par Margueritte Mérette
  • Quand ceci explique cela par Pascale Dubreu
  • Une hospitalisation mouvementée par Michel Mazeirat
  • Une théorie cachée de la maltraitance par Bernard Pradines

  • Deuxième Partie : Comprendre et lutter
  • Maltraitance des personnes âgées : de la préhistoire à nos jours, où comment rien n'a changé ou presque par Jean-Pierre Martin
  • Maltraitance, bientraitance en institution, de quoi traite-t-on ? par Nicolas Lépine
  • le réseau Alma : Allô maltraitance par Robert Hugonot
  • Prévention : parlé et être écouté, par Françoise Busby
  • De la maltraitance vers la reconnaissance par Olivier Despont
  • La prise en charge de la dépendance lourde des personnes âgées par Alain Duval

  • Troisième partie : regards de clients
  • La vie est un film - La vieille femme grincheuse - I have a dream par nils Straband

  • Postface : Robinson et vendredi par Jérôme Pelissier

    Où trouver l'ouvrage ?

    En librairie et auprès de l'éditeur Animagine 1, rue du Coudret 91 490 Milly-la-forêt
    Email : contact@animagine.net site : www.animagine.net



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -