Structures - domicile


Partager :

Sur dix personnes âgées ayant besoin d’être assistées, neuf le sont à domicile. Ce choix doit  être facilité par la mise en place de structures spécialisées dans le maintien à domicile.  Le plan 2 de développement des services à la personne est axé, notamment, sur l’élargissement de la gamme des services à la personne, l’amélioration de la gestion et l’utilisation des aides. 

En France, la palette de l’offre de services est diversifiée.  Sans prétendre à l’exhaustivité, deux grands types de structures coexistent dans ce secteur : les services de maintien à domicile, les services médico-sociaux et sanitaires. 
Aujourd’hui d’après la CNSA et la DREES, ce sont près de  30 000 structures qui opèrent sur le territoire national alors qu’elles étaient 6 500 en 1998.
  
Retrouvez les chiffres clés du secteur des services à la personne.

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) offrent trois modes d’interventions : 

  • Prestataire : une association à but non lucratif ou un service public dépendant d’un centre d’action communal et social (CCAS) ou une entreprise privée à but lucratif.
  • Mandataire : une association à but non lucratif ou une entreprise privée à but lucratif.
  • Gré à gré (Emploi direct) : le particulier trouve seul le personnel et assure l’élaboration du contrat d’embauche et du suivi.

Les services médico-sociaux et sanitaires se déclinent en trois types de structures :

Si la personne âgée souhaite rester à son domicile sans faire appel à des services d’aide à domicile d’autres structures répondent à son besoin d’aide.

Les solutions entre le domicile et l'établissement :

Les références sur le domicile : Textes officiels, bibliographie

Les « plans solidarité grand âge » (PSGA - 2006)  et le « plan 2 de développement des services à la personne »  en 2009 prévoient des mesures pour développer les services à domicile, élargir la gamme de services et améliorer la gestion et l’utilisation de ces aides :
-  augmentation de l’enveloppe financière prévue par la convention d’objectifs et de gestion de la  Caisse nationale d’assurance vieillesse CNAV ;
-  plan d’action personnalisé à partir d’un bilan des besoins des personnes concernées établi avec elles et chez elles ;
-  professionnaliser le secteur et améliorer la qualité des emplois
- simplifier et assouplir les outils de diffusion de Cesu préfinancé
- développement des enseignes nationales, démarches qualité.

Pour créer son entreprise de services à la personne : voir aussi les fiches à consulter ou télécharger

DOSSIER Agence nationale des services à la personne : Devenir un organisme agréé

FICHE CCIP - Chambre de commerce et d'industrie de Paris : ASSISTANCE AUX PERSONNES ÂGÉES OU AUTRES PERSONNES QUI ONT BESOIN D’UNE AIDE PERSONNELLE À LEUR DOMICILE

FICHE SESP - Syndicat des entreprises de services à la personne : REUSSIR SON ENTREPRISE

FICHE L'ENTREPRISE.FR : Réussir la création d'une entreprise de services à la personne


LES LIENS UTILES

Adessadomicile

Reconnue d’utilité publique depuis 1938, Adessadomicile Fédération nationale représente un réseau de 400 structures gestionnaires à but non lucratif œuvrant dans l’aide, le soin à domicile et les services à la personne. 

Ces structures emploient près de 40 000 salariés dans les 22 régions en France métropolitaine et dans les départements et collectivités d’outre-mer.

Attachée aux mêmes valeurs, celles de la solidarité, de la qualité, du professionnalisme et de la primauté de la personne, Adessadomicile ancre pleinement son action dans la voie de l’économie sociale et solidaire.

adessadomicile
350 rue Lecourbe - 75015 Paris
01 44 52 82 82
contact@adessadomicile.org

FESP - Fédération du Service aux particuliers

La FESP est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des acteurs du secteur des services à la personne représentant tous les modes d’intervention, entreprises prestataires et mandataires, auto-entrepreneurs et particuliers employeurs.



HAUT DE PAGE

© Eternis SA -