Agevillage
  >   Actualités  >     >   Un nouveau vaccin contre le...

Un nouveau vaccin contre le zona, efficace même chez les plus âgés


Partager :

Les personnes âgées sont particulièrement touchées par le zona, une maladie qui provoque des douleurs très intenses. Un nouveau vaccin est efficace à 97,2% chez les plus de 50 ans.

Le zona est provoqué par le virus de la varicelle, qui reste stocké pendant des années dans les ganglions et s’en échappe à l’occasion d’une faiblesse du système immunitaire – touchant ainsi les plus âgés, qui sont aussi plus fragiles d’un point de vue immunitaire. Une étude de phase III, publiée dans le NEJM (en anglais), montre que ce vaccin, nommé HZ/su, et développé par les laboratoires GSK, protège du virus plus de 97% des plus de 50 ans. L’efficacité ne change pas avec l’âge : les chiffres sont eux aussi situés entre 97 et 98% de protection pour les plus de 60 ans et les plus de 70 ans. Les effets secondaires sont essentiellement locaux même si de la fièvre survient parfois.

Cette étude a été menée contre placebo dans 18 pays européens, américains et asiatiques, sur plus de 15 000 personnes. Un autre vaccin existe déjà (commercialisé –mais pas encore en France- sous le nom de Zostavax) mais il protège seulement 51% des plus de 50 ans, et 37% des plus de 70 ans. L’enjeu est particulièrement important pour la qualité de vie des personnes âgées : 50% des plus de 80 ans feront un zona.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Agevillage

20/05/2015 12:05

Merci Mr Pradines


Et vos précisions, aussi ! Bonne journée, Agevillage



Pradines

20/05/2015 12:05

Réactivation


Vous écrivez "Le zona est provoqué par le virus de la varicelle, qui reste stocké pendant des années dans les ganglions et s’en échappe à l’occasion d’une faiblesse du système immunitaire ". Au risque de paraître mesquin, je voudrais préciser qu'il s'agit d'une réactivation du virus et non d'une fuite à partir des ganglions. De plus, comme le public connait surtout les ganglions lymphatiques, il serait utile de préciser qu'il s’agit ici de ganglions nerveux situés à proximité de la moelle épinière. Cette situation explique la topographie des lésions cutanées.
A ces détails près, votre article est fort instructif pour le public.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -