Agevillage

De nouvelles façons de vivre ensemble


Partager :

Pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de rester vivre le plus longtemps possible chez eux, dans des logements adaptés, tout en préservant un lien fort avec l’ensemble de la société, les expériences et les solutions de logements intergénérationnel se multiplient partout en France.

Après Bordeaux et la résidence Concert’ô, où la musique sert de vecteur de lien entre les générations, direction le nord de la France avec les logements Octave.

Le maire de la petite commune d’Illies a franchi le pas il y a quelques années : "J’ai toujours voulu garder les personnes âgées au village", confie le maire Daniel Havart à La Voix du Nord.

Ainsi, Illies participe à l’expérimentation Octave. Huit logements adaptés, de plain-pied, et écologiques sont intégrés à un ensemble immobilier classique de 76 appartements et maisons individuelles.

Les habitants âgés y bénéficient d’un accompagnement et de visites régulières d’un conseiller-référent, dans une optique de prévention et de préservation de l’autonomie.

Et les jeunes habitants de l’ensemble gardent un œil bienveillant et attentif sur leurs voisins âgés, auxquels ils peuvent rendre de petits services.
Le programme, porté par la Métropole européenne de Lille est actuellement testé dans sept autres communes.

Résidence intergenerationnelle AubagneA Aubagne, Marseille et Guyancourt, le promoteur Eiffage Immobilier s’est associé avec Réci-Procité, spécialiste de la mixité intergénérationnelle dans l'habitat et les territoires, pour lancer son concept de résidence partagée entre anciens et jeunes.

Les habitants disposeront d’un local de 200 m2, animé par un professionnel à temps plein la première année, puis à mi-temps la deuxième et ensuite présent sur place un tiers du temps, pour proposer différents ateliers et manifestations.

Les logements, adaptés et accessibles, seront occupés par 30 à 40 % de personnes de plus de 60 ans. 79 appartements devraient sortir de terre à Aubagne en 2019, 94 à Marseille et 84 à Guyancourt.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -