Agevillage

Label HS2 : télémédecine au PLFSS 2018

Reconnaître les actes de télémédecine


Partager :

Un senior naît toutes les 37 secondes. Un junior toutes les 47 secondes. Il y a urgence à adapter notre société au vieillissement.
Les Assises du Label HS2 : Haute Sécurité Santé ce 22 septembre à Paris ont milité pour des actions de prévention santé, une adaptation massive des logements, un renforcement majeur de la qualité des services de proximité et du parcours de santé des personnes qui avancent en âge, en s'appuyant notamment sur les technologies.

HS2 santé "Mettre la haute technologie au service de la santé pour tous", des populations les plus isolées, tel était l'objectif ambitieux de l'organisation humanitaire Télémédecine sans frontières la Fissa (Force d'intervention sanitaire et satellitaire autoportée) emmenée par Ghislaine Alajouanine. Ses expériences en brousse, au Sénégal, avec les dispensaires mobiles reliés par satellite avec des expertises médicales, ont préfiguré la télémédecine qui se déploie aujourd'hui aux domiciles, dans les EHPAD, en lien avec les CH, les CHU (ex. en Vendée, dans les Hauts de France), les urgences (ex. le Samu à Nancy).

Pour la députée Olivia Grégoire, membre de la Commission des Finances, le temps est venu de sécuriser et mettre en oeuvre le déploiement de la télémédecine.
Le PLFSS 2018 annoncé cette semaine devrait, enfin, clarifier le cadre juridique et financier.

Le Label HS2 veut rassurer les consommateurs, les élus, les décideurs publics. Délivré par l'APAVE, en tant que "tiers de confiance", il apporte la légitimité, l'indépendance, la méthodologie, la déontologie d'un organisme certificateur reconnu. Les Assises HS2 ont aussi mis en avant le Label Humanitude, 1er label de bientraitance des EHPAD, SSIAD, USLD, CH...

Des bailleurs sociaux, des promoteurs de résidences, un groupement de pharmaciens, des acteurs de santé, des organismes financeurs... poussent à ces démarches de certification, de labellisation.
Un besoin de rassurance.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -