Agevillage

Comment trouver sa place d'aidant vis à vis de ses frères et s½urs ?


Partager :

La question de Marie D.


J'ai 58 ans, j'habite à Paris avec ma famille.

Je suis la troisième d'une famille de trois enfants et la plus investie pour accompagner notre mère âgée (88 ans, veuve) qui vit encore chez elle à Strasbourg. Elle souffre d'ostéoporose et d'une fragilité cardiaque.

Elle est manifestement dépressive. A sa demande, nous avons récemment beaucoup renforcé son aide à domicile. Elle me sollicite de plus en plus souvent (un appel téléphonique d'une demi-heure par jour en moyenne, une aide administrative, des déplacements réguliers chez elle, etc.).

Évidemment, la situation révèle certains dysfonctionnements familiaux.

Je suis à la recherche d'un professionnel qui pourrait m'aider à trouver des repères pour trouver ma juste place dans cette situation.  

Jusqu'où vais-je dans ma disponibilité ? Quelle attitude dois-je adopter vis-à-vis de notre mère ? Comment dois-je correspondre avec mon frère et ma sœur ?

Vers où puis-je m'orienter pour trouver une aide ponctuelle, personnalisée ?


La réponse d’Agevillage


Vous pouvez prendre contact avec une plateforme d'accompagnement et de répit, il y en a cinq à Paris. Le soutien aux aidants peut être collectif ou individuel.

Certaines associations proposent une écoute téléphonique :

  • Avec nos proches au 01 8 472 9 472, où d'anciens aidants vous répondront,
  • La Maison des aidants où vous aurez un professionnel au bout du fil qui pourra vous guider.
Je pense aussi aux dispositifs type cafés des aidants (de l'Association française des aidants) mais il s'agit de rencontres collectives. Cela étant, l'expérience d'autres aidants peut être utile pour trouver les solutions qui vous conviennent.

La Maison des aînés et des aidants pourra aussi vous donner des pistes, vous pouvez les joindre au 01 40 40 27 80.

Si besoin, une fois la situation plus au clair, un médiateur familial peut vous aider à gérer vos relations avec votre famille


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -