Agevillage
  >   Actualités  >     >   Mon proche refuse l'aide, q...

Mon proche refuse l'aide, que faire ?

Refus de soin


Partager :

Question de Delphine B.


Ma mère a une maladie qui la désoriente. Elle a besoin d'aides pour la vie quotidienne mais elle la refuse et rejette les professionnels qui viennent l'accompagner.
Je suis désespérée.
Que me conseillez-vous ?

Réponse d'Agevillage


Il est très difficile de vivre le refus de soin qu'exprime votre proche.
Qu'en pense le médecin ? A-t-il diagnostiqué une maladie, une dépression, à soigner ?
L'opposition aux soins inquiète... pour la santé, la sécurité de son parent.

Or nous ne pouvons le contraindre par la force en retour. Le soin apporté de force pourrait rassurer les proches, mais à quel prix ?
Car la violence est un cercle vicieux qui ne fait qu'aggraver la situation et détruit la confiance dans les aides apportées.

La seule solution va être d'évaluer la situation avec les professionnels de l'aide et du soin pour imaginer des stratégies d'intervention progressives, négociées.

La personne fragilisée doit pouvoir apprivoiser ces interventions autour d'elle. Et plus elle se sentira écoutée, respectée, utile aussi (par le maintien d'activités quotidiennes), plus elle sera à même d'accepter ces personnes chez elle et surtout avec elle.

En s'appuyant sur ce qui lui fait plaisir aujourd'hui, sur son histoire de vie (ou pas car parfois c'est contre productif), l'entrée en relation sera de plus en plus possible et facile.

L'acceptation de la relation entrainera, avec des professionnels formés, compétents, disponibles, des soins tout en douceur.

L'annuaire d'Agevillage référence tous les services autour de vous (à domicile, en établissement). Certains ont obtenu le label Humanitude, 1er label de bientraitance, qui demande "zéro soins de force, sans abandon de soin".


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -