Agevillage

Alzheimer : du nouveau sur le fonctionnement de la maladie

Retour du mooc du professeur Belmin


Partager :

Alors qu'Alzheimer fait à nouveau parler d’elle, le mooc (cours gratuit en ligne) du professeur de gériatrie Joël Belmin sur la maladie revient. Inscriptions possibles jusqu’au 3 avril.

en cours alzheimer112 ans après la première description de la maladie par le médecin allemand Alois Alzheimer, la maladie réserve encore de nombreuses surprises aux chercheurs. Ainsi, une équipe franco-canadienne qui a travaillé sur 171 cerveaux de patients décédés concluent dans une étude publiée en janvier dans la prestigieuse revue Nature qu’Alzheimer ne causerait pas de destruction massive des neurones et des synapses (ce que signifie le terme neuro-dégénératif).

Les troubles cognitifs seraient liés à un mauvais fonctionnement des synapses (les terminaisons nerveuses des neurones) et non à leur disparition. Ce qui ouvre la voie à de nouvelles pistes de traitement.

En attendant, le Haut conseil de la santé publique livre de nouvelles recommandations quant à la prévention de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, soulignant qu’il n’est jamais trop tard pour prendre de bonnes habitudes.

Il conseille :

  • de privilégier une alimentation équilibré ;
  • de pratiquer une activité physique, soutenu dans la durée (marche rapide, course à pied, vélo, natation, danse…) ;
  • de lutter contre la sédentarité ;
  • de pratiquer des activités stimulantes intellectuellement, quelles qu’elles soient ;
  • d’éviter tabac et alcool ;
  • d’éviter ou limiter les médicaments agissant sur la mémoire (psychotropes et notamment benzodiazépines) ;
  • d’éviter ou limiter la consommation des médicaments anticholinergiques (exemples).

Et pour tout savoir de la maladie, n’hésitez pas à vous inscrire au mooc (cours en ligne gratuit) du professeur de gériatrie Joël Belmin.

D’une durée de 6 semaines, le cours est composé de 10 modules comportant chacune un exposé, des interviews d'experts des sujets abordés et un questionnaire d'autoévaluation. Il emande une à deux heures d’investissement chaque semaine.




mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -