Agevillage
  >   Actualités  >     >   Un appel pour rompre avec l...

Un appel pour rompre avec la solitude


Partager :

L’association les Petits Frères des pauvres estime à 900 000 le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus qui se trouve en situation d’isolement, loins de toute famille et amis. Pire encore, une étude menée conjointement avec le CSA précise que 300 000 d’entre eux seraient en situation de mort sociale, dépouillés de tous liens sociaux. 

Parmi les solutions pour reconnecter ces personnes à la société et mettre fin à un isolement total, un simple coup de fil peut alléger un quotidien souvent bien maussade. 

Savoir écouter mais aussi s’intéresser 


Une démarche souvent naturelle pour les proches mais qui demande du temps et se révèle parfois insuffisante pour soutenir efficacement des personnes qui n’ont peu ou pas du tout de contacts humains dans leur journée.

C’est pourquoi de plus en plus de services associatifs ou professionnels proposent d’appeler la personne isolée et de partager un petit moment de convivialité. 

A la demande d’un proche ou de la personne concernée, ces appels de convivialité permettent de recréer du lien social, de relayer certaines informations aux proches ou plus simplement de s’assurer que tout va bien.

L’écoute d’un spécialiste

Spécialisé dans les services au personnes âgées depuis 35 ans, DomusVi agrémente son offre en proposant un service d’appels de convivialité personnalisés : “PrésenceVi”.

Le service possède l’avantage d’être personnalisable, notamment au niveau de la fréquence des appels, mais aussi d’être réalisé par des professionnels de l’accompagnement des personnes âgées. 

D’autres professionnels offrent des services similaires, à l’image des “appels de courtoisie” d’Allianz qui proposent de joindre une personne âgée en perte d’autonomie pendant 10 minutes chaque mois. En cas de fragilité détectée, un psychologue prend le relai pour dialoguer avec l’abonné. 

Pour des solutions non tarifées, des associations telles que “Du Soleil dans la Voix” ou "Au bout du fil” ont mis en place, à l’échelle locale ou nationale, des services solidaires téléphoniques pour permettre de mettre fin à l’isolement total des personnes âgées.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -