Agevillage

Colocation, résidence intergénérationnelle, béguinage : où vieillir ?


Partager :

Entre domicile et EHPAD, il existe des solutions pour permettre à une personne fragilisée de rester autonome et de rester ancrer dans la société. Jeudi dernier, les Assises nationales de l’habitat intermédiaire pour seniors ont été l’occasion de revenir sur ces solutions innovantes d’aujourd’hui et de demain.


La colocation 


Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées mais aussi pour apporter un soutien à l’autonomie, la colocation peut constituer une solution attrayante. 

A l’image des solutions proposées par Ages et Vie, ces colocations sont constituées dans une logique de petite taille, autour de 7 personnes en perte d’autonomie, et permettent un accompagnement mutualisé où les auxiliaires de vie viennent travailler pour l’ensemble des colocataires. 

Dans cette même logique, les Petits Frères des Pauvres proposent des colocations spécifiquement dédiées aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un moyen, selon François-Xavier Turbet-Delof, directeur adjoint développement-qualité des établissements de l’association, de “ne pas être marginalisé, stigmatisé”.

Une solution que l’association veut accessible à tous, pour toutes les bourses. Un projet de colocation est même prévu à Lyon, pour des personnes isolées, sans la moindre ressource.


La résidence intergénérationnelle


Ces habitats intergénérationnel ne sont donc pas réservés exclusivement aux personnes âgées mais sont pensés en fonction de leurs besoins avec des locaux et services communs. Ces résidences, qui disposent d’un quota de personnes âgées, permettent une synergie entre les différentes générations. 

Des habitats qui peuvent aussi avoir une dimension sociale, à l’image des résidences Cocoon'Ages qui sont imaginées avec des bailleurs sociaux, avec un coût nul pour certains locataires.


Le béguinage


Un béguinage est une structure disposant généralement d’une vingtaine de logements privatifs dédiés aux personnes âgées. Cette solution s’adresse à des personnes toujours autonomes mais fragilisées et dispose de salles et d’animations accessibles à tous les résidents. 

Un système adopté par la société Floralys qui dispose de 34 béguinages en France où résident des personnes âgées en moyenne de 73 ans.  Chaque béguinage propose, en plus de l’entretien du logement, une salle de convivialité ainsi que la présence d’une hôtesse 35h par semaine afin d’assurer l’animation et veiller sur les résidents.

Voir le reportage dans le Béguinage de Douai en 2013.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -