Agevillage

APA : qui l'attribue et comment ?

Focus sur la démarche d'évaluation qui permet d'obtenir l'allocation


Partager :

La perte d’autonomie peut permettre de solliciter une aide, appelée APA (allocation personnalisée d'autonomie), qui offre la possibilité de financer de l’aide humaine, des aides techniques des solutions d’aménagement… Allocation qui ne peut être obtenue qu’après une visite d’évaluation.

Après le dépôt du dossier de demande d’APA, et en cas de validation de celui-ci, un évaluateur mandaté par le conseil départemental vient rendre visite au domicile de la personne en perte d’autonomie, en présence, si possible, d’un proche aidant, afin de déterminer les besoins. 


Qui sont ces professionnels chargés de l’évaluation ?


A l’initiative de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et la Fondation Médéric Alzheimer, une enquête a été lancée pour tenter d’éclairer sur le rôle de ces évaluateurs. 

Un métier composé à 94 % de femmes qui ont pour les deux tiers une formation initiale en travail social. 

Des professionnels qui passent les deux tiers de leur temps de travail sur le terrain et, la plupart du temps, effectuent seuls les visites d’évaluation. 


Evaluer mais pas seulement


Ces professionnels chargés des évaluations traitent en moyenne 31 dossiers par mois mais leur fonction va au-delà de l’appréciation des besoins. 63 % des professionnels interrogés assurent accompagner les demandeurs dans le suivi du plan d’aide ainsi que dans le lancement des différentes aides préconisées. 

Cette enquête permet par ailleurs de révéler une offre de services d’aide bien insuffisante. 64 % des répondants rencontrent régulièrement des difficultés pour trouver des services d’aide et de soins à domicile, particulièrement dans les zones rurales.

Si l’APA peut être obtenue partout en France, 54 % des professionnels qui ont répondu à l’enquête déclarent que leurs interventions ont lieu majoritairement en secteur rural. Secteur où la perte d’autonomie crée plus facilement des situations d’isolement.

En savoir plus sur l’APA : 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -