Agevillage
  >   Actualités  >     >   Que faire face à Alzheimer ...

Que faire face à Alzheimer ? Les conseils positifs du Dr Véronique Lefebvre des Noëttes

Miser sur les perceptions qui demeurent jusqu'au bout l'étoffe de la vie


Partager :

Dans son nouveau livre la psychiatre du sujet âgé, Dr Véronique Lefebvre des Noëttes invite à miser sur les histoires de vie, les sens et les perceptions que les proches aidants, les professionnels, peuvent activer via les approches non médicamenteuses notamment (l'art, la musique, la créativité, les animaux, la nature... bref cultiver son jardin). Consciente que l'on ne peut aujourd'hui guérir cette maladie qui reste perçue comme une malédiction, son guide aide à la comprendre, la prévenir et l'accompagner avec douceur, avec le sourire, jusqu'au bout. L'auteur a décidé de reverser 1 euro pour chaque exemplaire acheté à France Alzheimer et maladies apparentées.

Réveiller les sens, les âmes, pointer l'humour

Le philosophe Eric Fiat pointe dans sa préface le message poétique du livre : les personnes malades sont vivantes, elles ne sont pas mortes. Même atteintes de démence (De-Mens : sans esprit), elles sont là, présentes. Elles perçoivent, ressentent.

Si les mémoires sémantiques (des mots, des noms) s'effacent, la mémoire procédurale reste vivace longtemps et la mémoire émotionnelle fonctionne jusqu'au bout (page 23). Ces personnes nous interpellent avec des phrases souvent poétiques qui font sourire : "J'ai des bulles dans le cerveau alors champagne !".

A nous d'apprivoiser nos peurs sur cette maladie qui touche 20 % des nonagénaires. A nous d'entendre les plaintes de pertes de mémoire pour en parler au médecin traitant qui pourra réaliser quelques tests et si nécessaire orienter vers les spécialistes (neurologues, centres mémoire). Mais surtout à nous de souffler sur ces braises identitaires qui ne demandent qu'à repartir.

C'est par notre présence, nos regards, nos sourires, nos touchers, que nous les aidons et nous nous aidons nous-même à vivre cette fichue maladie.

Décrypter les troubles du comportements pour les prévenir et y répondre de manière adaptée

Quand surviennent ces troubles ? Avec qui ? A quelle fréquence ? Pour qui est-ce un problème ? Dr Lefebvre des Noëtte invite à questionner ces troubles (page 198) si possible avec des professionnels dédiés (médecin, équipes spécialisées Alzheimer à domicile, professionnels des accueils de jour, des centres mémoire).

"Surtout ne traitez la personne comme un enfant, ne parlez pas d'elle comme si elle n'était pas là (page 142) mais apprenez à être attentif aux petites perceptions qui demeurent jusqu'au bout" conseille l'auteur. La plasticité neuronale est étonnante : raconter la vie, commenter des photos, se regarder, se toucher les mains tout simplement

Oxygéner son cerveau et booster sa réserve cognitive

Ce qui est bon pour la mémoire c'est surtout de cultiver son jardin (cultiver sa curiosité, sa concentration, ses projets) explique Dr Lefebvre des Noëttes page 67.

Mieux vaut aussi continuer d'oxygéner son cerveau par une activité physique quotidienne, respecter son sommeil, booster son moral et son activité sexuelle, bien nourrir son cerveau avec des repas conviviaux, sociaux et un peu de vin rouge, du thé vert et du café, des vitamines B et E.

S'il faut traiter les maladies cardio-vasculaires qui risquent de rejaillir sur le cerveau, c'est la lutte contre l'isolement qui fera le plus grand bien au cerveau.

Miser sur les pensées poèmes des personnes malades

A l'instar des peintures impressionnistes, qui peuvent être floues si on les regarde de trop près, les paroles, les attitudes des personnes malades demandent à être regarder dans leur ensemble.

Dr Lefebvre des Noëttes cite les travaux de la poète britannique Susanna Howard qui mise sur les "pensées poèmes" des personnes malades. Elle encourage les proches aidants : "prenez soin de vous, ne cherchez pas la perfection, ne fuyez pas, soyez présent".

L'idéal serait que la société, les villes, les villages, les quartiers s'emparent de cet enjeu de société et deviennent "Dementia Friendly", amies de ces maladies, des personnes malades, des proches aidants, en y réfléchissant pour inventer des services, des aides, des soutiens porteurs de sens, conclut l'auteur.

Que faire face à Alzheimer ?
Gagner des année de vie meilleure
Dr Véronique Lefebvre des Noëttes
Editions du Rocher
307 pages - 19,90 euros


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -