Agevillage

Spécial été : cinq conseils pour profiter du patrimoine sur son lieu de vacances


Partager :

Villages désuets, églises et chapelles anciennes, musées et autres lieux de visite se nichent aux quatre coins de la France. Conseils pour bien préparer ses visites et profiter du patrimoine local en toute tranquillité.

Partir bien équipé…

Prévoyez a minima de quoi vous désaltérer (gourde, bouteille d’eau), de quoi vous rafraîchir si besoin (lingettes, brumisateur), un en-cas sucré et facile à manger en cas de coup de pompe, sans oublier crème solaire et chapeau.

… tout en sachant rester léger

Inutile de s’encombrer d’un guide touristique pesant : il existe aujourd’hui des applications bien conçues que vous pourrez installer sur votre smartphone.

C’est le cas, par exemple de Tellnoo. Gratuite, elle recense plus de 100 000 points d’intérêt et vous permettre d’en apprendre plus sur le patrimoine qui se trouve autour de vous.

Bien choisir son moment

Privilégiez les ballades et les visites le matin, lorsque le soleil tape moins fort et que les touristes sont moins nombreux.

Si possible, acheter le cas échéant son billet en avance pour éviter de faire la queue avant la visite. Certains hôtels et les offices de tourisme ont une billetterie, parfois à tarif réduit.

Anticiper les pauses techniques


Dans le quartier de Bedminster, à Bristol, une carte recense depuis une dizaine d’années les toilettes ouvertes au public, y compris chez les commerçants volontaires.

« Pour rendre les villes accessibles, les toilettes publiques sont vitales », rappelle le centre britannique pour vivre mieux.

Pour la France, l’application gratuite Où sont les toilettes se targue de recenser plus de 150 000 toilettes et indique la distance à parcourir pour s’y rendre. Il en existe d’autres, comme City toilets ou Flush toilet finder.

Egalement gratuites, toutes ces applications fort utiles sont disponibles dans l’Apple store et le Google store.

Se renseigner sur l’accessibilité


Si la marque Tourisme et handicap s’applique aux plages, elle concerne également l’ensemble des lieux touristiques : musées, sites historiques… Un premier indicateur utile.

Pour les lieux que ne sont par répertoriés, n’hésitez pas à contacter l’office de tourisme ou la mairie : il serait dommage de parcourir des kilomètres pour se retrouver dans l’impossibilité de visiter votre destination faute d’accessibilité.

Peut-être que des solutions alternatives vous seront proposées, comme à Metz où l’office du tourisme et la Ville proposent des visites guidées en joëlette pour les personnes moins mobiles.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -