Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : mon espace numériq...

Edito : mon espace numérique aidant


Partager :

Depuis combien de temps attend-on ce dossier où l'on aurait ses données de santé permettant aux différents professionnels assermentés de connaître notre histoire, nos traitements, pour réfléchir à ce qui nous arrive et s'ajuster ?

Les freins étaient nombreux : partager le secret professionnel, donner accès à nos données personnelles à des regards intéressés (assurances santé) qui nous obligeraient demain à modifier nos comportements...

Mais le coût de la non-qualité des soins, le coût de la sur-médication, des examens redondants, des pertes de chances... ont pris le dessus. La sécurité des technologies se seraient renforcées aussi.

Aussi au 1er janvier 2022, chaque usager de notre système de santé pourra disposer gratuitement d’un compte personnel en ligne, qui rassemblera notamment les principales données générées par les actes médicaux remboursés.

Le patient est alors positionné comme premier bénéficiaire des informations et des décisions qui concernent sa santé. Avec un accès via cette plateforme à tous les services existants.

Et on l'imagine, un accès dédié à ses proches aidants et surtout à sa "personne de confiance" qui le représentera le jour où il ne pourra exprimer ses volontés (et pour la toute fin, qui fera respecter ses directives anticipées).

De quoi fluidifier le parcours de santé et responsabiliser le patient, ses proches aidants et chacun des professionnels.

D'ici 2022, des guides continuent de fleurir sur les territoires pour informer les aidants (comme en Alsace cette semaine).

D'ici là continuons de questionner l'étiquette Alzheimer (qui sidère ceux qui la portent, écoutons-les, adaptons nos comportements, nos réponses).

D'ici là continuons d'améliorer notre communication avec les professionnels des établissements d'accueil pour personnes âgées dépendantes notamment. Une équipe d'Ehpad justement vous propose des tutos à découvrir.

D'ici là, c'est l'été, prenons le temps de lire "La vieille qui conduisait des motos", de découvrir cette pépite du cinéma indépendant "Give me liberty".

D'ici 2022, développons des stratégies pour vivre avec et malgré les moustiques aussi.

Allez, bel été à tous en attendant le déploiement des epaces numériques en santé, pour les patients, pour leurs proches aidants, en 2022.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -