Agevillage

Dossier : préparer sa rentrée d'aidant


Partager :

Moment propice pour entamer de nouvelles démarches, la rentrée approche à grand pas. L’occasion de faire le point sur toutes les possibilités pour améliorer son quotidien d’aidant.

Se faire aider

Etre aidant n’implique pas de tout assumer seul. Pour alléger le quotidien, pourquoi ne pas profiter de la rentrée pour réunir l'ensemble de la famille, personne aidée comprise, pour mettre en place un accompagnement différent ?

Ou se faire aider d’un professionnel. L’intervention d’une aide à domicile est financée par l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), il est peut-être opportun d’en faire la demande au Conseil départemental.

Si votre proche touche déjà l’Apa, mais que vous pensez qu’elle ne couvre plus ses besoins, vous pouvez aussi demander sa réévaluation, toujours au Conseil départemental.

Nos conseils pour mobiliser la famille
L’allocation personnalisée d’autonomie en un coup d’œil
Trouver son dosser d’Apa en un clic


Des aménagements pour se faciliter le quotidien

L’allocation personnalisée d’autonomie (et, pour les personnes qui n’en sont pas bénéficiaires, les caisses de retraite), peut servir à financer des aménagements dans le logement de votre proche.

L’idée ? Se faciliter la vie quotidienne et éviter les chutes.

Première étape, évaluer les risques et les points d’amélioration possibles. Une démarche à entreprendre seul ou accompagné d’un ergothérapeute, dont l’intervention peut être financée par la caisse de retraite ou l’Apa dans certains cas.

Les travaux ou les achats de matériel spécifiques peuvent eux aussi être pris en charge. Sans oublier les améliorations qui ne coutent rien ou presque : désencombrement, suppression des fils qui trainent, des tapis…

Il peut être opportun, aussi, de renforcer la sécurité de votre proche chez lui en s’équipant d’un système de téléassistance.

Et si vous pensez que votre proche n’est plus en sécurité chez lui, il faudra peut-être envisager, ensemble, un déménagement prochain vers un lieu qui convient mieux…

Tout savoir sur l’aménagement du logement
Financer des aménagements chez votre proche
Déménager au grand âge

Prendre soin de soi


Prendre du temps pour soi, c’est un indispensable quand on est aidant. Profitez de la rentrée pour relancer votre vie sociale, prendre du temps pour vous en rejoignant une association par exemple.

Il faudra peut-être trouver un relai pour accompagner votre proche pendant ce temps : c’est à ça qu’est destinée l’aide au répit associée à l’Apa. Rapprochez-vous du Conseil départemental pour demander à en bénéficier.

Dernière bonne résolution de rentrée, prendre soin de sa santé, souvent négligée par les aidants. Difficile, en effet, de jongler entre vie personnelles, vie d’aidant et vie professionnelle.

Avec des conséquences non négligeables : selon une enquête menée en 2015 par l’Association française des aidants, 61 % des aidants sont sujets aux troubles du sommeil, 63,5 % déclare souffrir de douleurs physiques depuis qu’ils sont aidants et près de 25 % confient avoir augmenté leur consommation de médicaments.

Là encore, l’aide au répit peut aider les aidants à dégager du temps pour prendre soin de leur santé.

Tout savoir sur le répit de l’aidant


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -