Agevillage

Aidants, ces invisibles : livre du Dr Hélène Rossinot

Au lendemain de l'annonce de l'indemnisation du congés de proche aidant


Partager :

En rédigeant sa thèse de médecine sur les aidants, le Dr Hélène Rossinot a plongé dans la vraie vie quotidienne de ces derniers autant que dans études françaises et internationales qui montrent l'invisibilité sociale. Partout dans le monde les personnes qui ont besoin de soins longue durée doivent compter sur leur entourage. S'il fallait remplacer les proches aidants par des professionnels, les milliards défileraient (l'équivalent de 150 00 temps plein en Belgique par exemple).
Ni héros, ni victimes, de tous âges, surtout des femmes : les aidants méritent une reconnaissance et un soutien organisé. Ce sera plus "rentable" que de laisser filer les risques pour leur santé !

Tout le monde est, a été ou sera aidant et aidé
La plume affutée du Dr Rossinot nous plonge dans le quotidien de plusieurs aidants de tous âges, tous plus touchants les uns que les autres. On découvre le parcours effarant d'une jeune fille qui prend soin de sa soeur et de sa maman atteinte d'un cancer fulgurant. On partage le quotidien d'un conjoint désemparé d'une personne désorientée, comme ces parents d'enfants en situations de handicap rare... qui veulent garder leur travail.
L'auteur nous montre à quel point nous serons tous un jour l'aidant d'un proche, et l'aidé aussi.

Retards français.
Le Dr Rossinot a épluché les études internationales sur les proches aidants. Partout dans le monde, les systèmes de santé comptent sur les proches pour accompagner les soins de longue durée. Et ce sans le dire clairement, au regard des milliards d'euros que couteraient leurs remplacements par des professionnels, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Et selon une étude de l'institut de sociologie de Dortmund, en 2016 (page 58), la France est particulièrement en retard. Si 22 pays apportent déjà une aide financière aux proches aidants, la loi d'adaptation de la société au vieillissement de 2015 a inscrit les aidants dans les politiques médico-sociales. (Ndlr : la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzin a annoncé ce 13 septembre qu'une indemnisation du congés proche aidants à hauteur de 40 euros par jour serait inscrite dans le projet de loi de finance de la Sécurité Sociale 2020).
L'auteur salue ainsi la Journée Nationale des aidants, chaque 6 octobre, à laquelle Agevillage est partenaire. Elle permet de mettre un coup de projecteur sur cette réalité et d'informer les aidants des solutions de répits, des aides, des droits...

Sortir de la politique des petits pas
S'appuyant sur des expériences positives à Taïwan, en Italie (pages 120, 122), Dr Rossinot invite à des réponses en proximité de l'aidé et des proches aidants. Avec des maisons de santé, des plateformes territoriales, composés de référents professionnels (case manager) identifiés, formés (à la santé publique communautaire). Ils coordonnent, avec les aidants, le prendre soin et le projet d'acompagnement personnalisé de la personne qui a besoin d'aides.
L'auteur estime que la prise de conscience monte (enfin) sur le fait que chaque citoyen est ou sera un jour un aidant. Aidants salariés, aidants retraités, aidants à l'école... la République commence à admettre cette réalité qui concerne 11 millions de concitoyens.
Dr Rossinot pointe les besoins d'accueil de ces aidants dans le système de santé, des besoins d'outils, de soutiens, de répits financés, bienveillants, humanistes, professionnels.
Tout un programme !

Aidants, ces invisibles
Dr Hélène Rossinot
Editions de l'Observatoire
176 pages
17 euros - dont 30% des bénéfices seront reversés à des associations


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -