Agevillage

Journée nationale des aidant.e.s 2019 : des initiatives pour mieux informer et faire reculer la précarité

Retour sur la 10ème journée des aidant.e.s le 6 octobre


Partager :

La 10ème journée des aidant.e.s a eu lieu dimanche dernier. Prix, actus, événements passés et à venir : quoi de neuf pour les aidants en 2019 ?






















Depuis 10 ans, la journée des aidant.e.s a pour vocation de mettre un coup de projecteur sur tous ceux qui aident un proche âgé, malade ou en situation de handicap.

L’édition 2019 avait pour thème la précarité, qui touche un grand nombre des 11 millions d’aidant.e.s.

Le collectif Je t’aide, qui porte la journée nationale, a notamment fait parvenir un plaidoyer riche de 22 propositions pour lutter contre la précarité au Gouvernement, et a lancé une pétition en ligne pour la reconnaissance d’un statut d’aidant qui compte aujourd’hui 14 000 signatures. Une pétition remise au ministère des Solidarités et de la Santé le 6 octobre.


Précarité des aidant.e.s : un appel entendu ?























Et la ministre des Solidarités et de la Santé semble avoir entendu cette demande, puisque le congé de proche aidant devrait être indemnisé dès 2020 à hauteur d’une quarantaine d’euros par jour.

Un vrai pas en avant, même si beaucoup sont laissés de côté : ceux qui accompagnent une personne âgée dont la perte d'autonomie est modérée, une personne souffrant d'une maladie chronique, une personne handicapée à moins de 80 %...

La journée des aidant.e.s le 6 octobre est aussi l’occasion de mobiliser tous les acteurs pour faciliter le quotidien des aidant.e.s. Le collectif Je t’aide a ainsi remis son prix Initiatives aidant.e.s à des structures investies dans cet objectif.

Cinq lauréats ont ainsi été récompensés :

  • L’association Un pas vers la vie, qui propose un soutien pour les familles d’enfants autistes (maisons d’accueil, d’éducation et de scolarisation, maison de répit…) ;
  • Bref, un e-programme d’accompagnement des aidant.e.s en psychiatrie,  construit avec l’association Unafam ;
  • Delta 7, plateforme d’accompagnement et de répit du Val-de-Marne Ouest, qui a mis place des « tickets bien-être », pour accompagner les aidant.e.s au-delà de la prise en charge psychologique ;
  • Le Ptit Prince est un café solidaire dédié aux aidant.e.s à Bagneux ;
  • Avec nos proches, qui remporte le coup de cœur du jury pour Connect’Aidants, une rencontre par téléphone, autour d’une « table virtuelle ».


Par ailleurs, l'association Cap Handeo a remis le 3 octobre ses trois premiers labels Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants, à des sociétés qui ont mis en oeuvre une politique volontariste d'accompagnement. Il s'agit de Novartis, Open Communities Consulting et la Banque Palatine.

Octobre : le mois des aidants























Si de nombreuses manifestations étaient organisées hier, la mise en lumière des aidant.e.s se prolonge tout le mois d’octobre avec des événements à venir un peu partout en France, comme le salon des aidants de Créteil le 18 octobre (où vous aurez l’occasion de rencontrer l’équipe d’Agevillage), un débat théâtre autour de la santé proposé le 16 octobre à Brive-la-Gaillarde, une conférence le 14 octobre à Douarnenez…

Des manifestations à retrouver sur le site de la journée des aidant.e.s.

A noter également, l’ouverture depuis le 6 octobre d’une ligne téléphonique dédiée aux aidant.e.s, qui fonctionnera jusqu’au 9 octobre inclus de 10h à 18h30.

Assistantes sociales, psychologues, conseillères en économie sociale et familiale sont joignables au 09 69 39 74 70 (prix d’un appel local).


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -