Agevillage

Portrait-robot de l'aidant en 2019

Qui sont les aidants aujourd'hui ?


Partager :

A l’occasion de la journée nationale 2019, portrait des aidants aujourd’hui : qui sont-ils ? Comment vivent-ils leur situation ?

Qui sont les aidants ?

Majoritairement des femmes (57 %), âgées de moins de 65 ans (81 %)1.

90 % des aidants accompagnent un membre de leur famille.

61 % de ces aidants travaillent, dont un peu plus de la moitié en tant que salariés.

Un aidant sur trois apporte son aide à deux personnes ou plus.

Un aidant qui se reconnaît de plus en plus


La bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de ces aidants ont conscience de leur situation : 46 % d’entre eux disent aujourd’hui se considérer comme « aidants », contre 26 % en 2015.

Et qui apporte une aide croissante

Ils apportent principalement, dans l’ordre, un soutien moral (67 %), une aide pour les activités domestiques comme les courses, le repas, le ménage (58 %)et enfin une surveillance en téléphonant ou se déplaçant (48 %).

Mais en 2019, cette aide prend de plus en plus de place dans la vie des aidants : un quart d’entre eux y passe 20 heures par semaine, contre 17 % l’an passé.

Des impacts négatifs conséquents

Sur la santé tout d’abord, avec presqu’un aidant sur 10 en situation d’épuisement total 2.

Des aidants en burn-out qui ont du mal à accéder aux solutions de répit, car ils ne les connaissent pas, vivent dans un endroit où l’offre n’existe pas, ou alors sont soumis à des contraintes trop importantes (lourdeur des démarches administratives, temps, mobilité…)3.

Mais aussi sur la vie professionnelle. 40 % des aidants actifs déclarent ressentir un manque d’efficacité au travail en raison du stress et de la fatigue liés à leur rôle d’aidant1.

Par ailleurs, l’immense majorité des salariés aidants (97 %) gère les démarches liées à leur proche au travail4. Ce qui entraine, pour 66 % d’entre eux au moins, un impact sur leur efficacité.

Mais aussi des conséquences positives


Tout d’abord, leur expérience les conduits à mieux anticiper leur propre vieillissement. Ainsi, 63 % des aidants d’une personne âgée en perte d’autonomie disent vouloir faire appel à une aide professionnelle à domicile pour eux-mêmes s’ils en ont besoin.

Au-delà de ces considérations pratiques, de nombreux répondants tirent des bénéfices de la situation d’aide, avec, notamment, 65 % d’entre eux qui témoignent d’un impact positif de leur expérience sur la confiance en soi et l’image de soi.

Sources
1 Cinquième baromètre BVA/Fondation April.
2 Etude menée par le groupe de services à la personne Domplus, qui accompagne 40 000 aidants.
3 Etude relative à l’accessibilité des formules de répit et à leur impact sur les aidants familiaux de personnes en situation de handicap, GCSMS AIDER/ANCREAI, septembre 2019.
4 Etude Yoopies/LabRH auprès de 1300 répondants, juin 2019.
5 Etude Oui Care auprès de 2 275 individus, septembre 2019.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -