Agevillage
  >   Actualités  >     >   Vieillir en Martinique : de...

Vieillir en Martinique : des solutions pour l'habitat, l'environnement et le lien social

29eme rencontres gérontologiques de l'Amdor 2000


Partager :

Les 29èmes rencontres gérontologiques de l'Amdor 2000 se déroulaient ces 3 et 4 octobre à Schoelcher en Martinique. Elles réunissaient près de 250 retraités, élus, professionnels des collectivités locales, des bailleurs sociaux, des établissements et services médico-sociaux autour du thème "L'habitat et l'environnement des personnes âgées". "A peine 3 % des personnes âgées vivent hors de leur domicile et 82 % sont propriétaire de leur logement" a souligné Dr Vigee, président de l'Amdor. Mais face aux risques sismiques, aux territoires escarpés, au casse-tête des indivisions et au vieillissement accéléré, tous les acteurs ont été invités à se mobiliser, à s'inspirer des initiatives concrètes pour inventer les solutions que les Martiniquais s'approprieront.



AmdorADomicile : un outil digital pour informer les seniors, les aidants et les professionnels de la gérontologie

Inaugurée lors de ces 29èmes rencontres gérontologiques, la plateforme web s'appuie sur les bases de donnée d'Agevillage et son flux d'actualités.

Destinée aux seniors, aux aidants comme aux professionnels de l'aide et du soin, elle apporte des réponses ciblées, personnalisées, géolocalisées. Elle vise à renforcer l'information pour chaque parcours de vie individualisé. Découvrez le service en images.

A Schoelcher les citoyens se mobilisent pour et avec les retraités isolés 

"Allô bonjour" est un service proposé par 9 bénévoles qui appellent chaque matin, du lundi au vendredi, des personnes âgées volontaires afin de prendre des nouvelles, discuter et aussi présenter les activités possibles sur la ville. Ce service a été primé par le réseau francophone Villes Amies des Aînés.

Par ailleurs la ville finance un diagnostic habitat accompagné de recommandations pour d'éventuels travaux d'adaptation, de réhabilitation, petits ou grands, avec la recherche d'aides financières le cas échéant.

Une cellule d'écoute et de relation d’aide a été ouverte aux proches aidants

Enfin des rencontres entre personnes âgées isolées, orchestrées avec le soutien de professionnels de la ville, aident les seniors à s'inviter mutuellement et se rendre de menus services, afin de garder une place et un rôle social, explique Gérard Chauvet, conseiller municipal délégué à l 'habitat et administrateur du centre communal d'action sociale de Schoelcher.

Les concierges de la SMHLM (société martiniquaise HLM) s'impliquent auprès des locataires

Forte de ses 216 résidences, la SMHLM est fière de ses concierges (et non "gardiens"). Ils savent s'appuyer sur le tissus associatif local pour tisser des liens entre résidents, leur proposer de participer aux activités de la ville et partager les idées, les informations au sein de l'Espace infos seniors à la résidence La Meynard, Prix Coup de coeur du Prix HLM Partenaire des âgés 2017.

Jardins partagés, appels de convivialité, services de transports à la demande (Navett'nou), services de médiation en cas de conflits de voisinage, le bailleur social rivalise de projets participatifs qui associent les habitants et les associations locales.

Habitats participatifs, inclusifs, Ehpad (établissements pour personnes âgées dépendantes) "hors les mur" ou Ehpad à domicile... l'Agence régionale de santé de Martinique aussi lance des appels à projets pour financer des expérimentations.

"Il nous faut assumer la complexité des enjeux du vieillissement en Martinique et renouer le dialogue," estime le député Serge Letchimy. "Nous devons arrêter de réfléchir et lancer la mise en oeuvre d'un projet sociétal ambitieux pour tous les âges, s'appuyant sur les capacités de résilience de nos concitoyens."


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -