Agevillage

Le prix des Ehpad a encore augmenté en 2018 et passe à 1977 euros par mois

Avec d'importantes disparités selon les départements


Partager :























La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie a rendu publique la semaine dernière son analyse annuelle du prix des maisons de retraite (Ehpad). Des prix qui ont augmenté en 2018, avec de fortes disparités selon les départements et le statut (public, privé ou associatif) de l’établissement.

1977 euros : c’est le tarif médian* qu’il fallait acquitter en 2018 pour un mois en Ehpad. Un prix en légère augmentation, de 1,22 % soit 24 euros de plus qu’en 2017.

Cette hausse s’explique par la revalorisation du tarif hébergement médian, de 0,78 euros par jour soit 23,7 euros par mois.

Le tarif dépendance médian, lui, n’augmente que de 0,9 % pour les personnes en Gir 5-6 et 0,69 % pour les personnes en Gir 1-2, soit respectivement 1,52 et 4,25 euros à débourser en plus par mois.

Les augmentations de tarifs sont différentes selon le statut de l’établissement.

La CNSA a analysé l’évolution des prix sur trois ans et a constaté que dans le public, le prix médian d’une place en hébergement permanent a augmenté de 2,52 % entre 2016 et 2018 (+ 1,25 % par an en moyenne), de 1,92 % dans le privé non lucratif (+ 0,96 % par an en moyenne) et de 2,62 % dans le privé commercial (+ 1,30 % par an en moyenne).

Disparités significatives


La Caisse publie les tarifs hébergement et dépendance médians département par département, ce qui permet de constater des écarts de tailles.

Pour la partie hébergement, ils sont compris entre 48,69 euros en Haute-Saône et 102,8 euros par jour dans les Hauts-de-Seine. Une différence qui s’explique en grande partie par le coût de l’immobilier.

Les tarifs dépendance sont quant à eux négociés chaque année avec le Conseil départemental, et tiennent compte du niveau global de dépendance au sein de l’Ehpad.

Les disparités restent toutefois importantes. Pour le tarif dépendance facturé à un résident en Gir 1-2, il fallait compter en 2018 16,38 euros par jour dans les Alpes-Maritimes, 26,19 euros en Haute-Corse et 34,68 euros en Guyane, pour un tarif moyen national à 20,49 euros.

Des services qui peuvent coûter cher


Ces différences sur la facture finale s’expliquent aussi par les services intégrés ou non dans le tarif.

Trois Ehpad sur quatre incluent dans la facture l’entretien du linge personnel du résident. Mais lorsque ce n’est pas le cas, il est facturé au prix médian de 84 euros par moi.

Là aussi, les écarts entre établissement sont significatifs : dans 10 % des Ehpad, ce service de blanchisserie coûte moins de 42 euros, mais plus de 115 euros dans 10 % également des établissements.

Consulter les chiffres publiés par la CNSA

* Le prix médian, qui ne doit pas être confondu avec le prix moyen, permet de partager les Ehpad répondants en deux parties égales : la moitié des répondants factures moins que ce prix médian, l’autre moitié facture plus.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -