Agevillage
  >   Actualités  >     >   Bénévolat : cinq bonnes rai...

Bénévolat : cinq bonnes raisons de s'engager

A l'occasion de la journée internationale du bénévolat le 5 décembre


Partager :

La France compte 20 millions de bénévoles, soit 38 % de la population âgée de 15 ans et plus. Un chiffre conséquent, mais toutefois en légère baisse : ils étaient 21 millions (40 %) en 2013. Pourtant, devenir bénévole, c’est-à-dire s'engager librement pour mener une action non rémunérée en direction d'autrui, en dehors de son temps professionnel et familial, est un acte citoyen, essentiel, pour les autres comme pour soi.


S’engager, c’est utile


Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, rappelons que de nombreuses initiatives ne pourraient pas fonctionner sans les bénévoles : les réseaux d’aide à domicile associatif comme l’ADMR, par exemple, qui en compte 85 000 dans toute la France ; les Restos du cœur, les Petits frères des pauvres…

S’engager, c’est transmettre…


28 % des bénévoles en association sont âgés de 65 ans ou plus.

Et peuvent apporter leurs savoirs, leur expérience à ceux qui en ont besoin, comme les bénévoles retraités de l’association Egée qui ont pour ambition de transmettre leurs compétences et expériences professionnelles aux générations plus jeunes dans le cadre d’une recherche d’emploi.

Mais aussi apprendre


En savoir plus sur un domaine, apprendre par la rencontre avec les autres, acquérir de nouvelles compétences aussi : le bénévolat permet de rester intellectuellement actif.

Et pour renforcer ces compétences, il est possible de se former, grâce à l’application gratuite 1001 bénévoles par exemple, qui permet de s’immerger dans la culture et les valeurs du bénévolat, de découvrir ses bonnes pratiques, et d’apprendre les bases de l’anglais et de l’espagnol.

Pour sa part, France bénévolat propose un Passeport bénévole qui sert à conserver la trace des missions effectuées, certifiées par les associations, et de valoriser ses compétences auprès de Pôle emploi ou de l’Education nationale.

S’engager, c’est comme on veut, quand on veut


Le bénévolat ponctuel, qui consiste à donner quelques heures ou quelques jours de son temps à l’occasion d’un événement ou d’une période précise de l’année, progresse.

Car l’engagement tend à changer de forme ces dernières années, à devenir plus occasionnel ou informel : un quart des 20 millions de bénévoles ne passent pas par une organisation ou une association.

L’engagement s’adapte ainsi aux contraintes et aux envies de chacun, le bénévolat direct étant facilité par des initiatives citoyennes type Ma porte est ouverte, Voisins solidaires…

S’engager, c’est créer des liens

A l’hôpital, en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), auprès des personnes isolées qui vivent chez elles, les bénévoles jouent un rôle clef.

Visites, échanges, lien social sont possibles grâce à celles et ceux qui s’engagent.

Mais devenir bénévole, c’est aussi nouer de nouvelles relations, avec les personnes que l’on soutient comme avec les autres bénévoles.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

tristan35

10/12/2019 12:12

Idées bénévolat


il existe des possibilités nombreuses sur tousbenevoles.org pour tout type de bénévolat et benenova.fr pour le bénévolat ponctuel




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -