Agevillage

De plus en plus de conjoints aidants


Partager :

Bonne nouvelle : de plus en plus de couples vieillissent ensemble. Une étude récente indique ainsi que parmi les personnes âgées de 75 ans ou plus qui vivent à domicile, une sur deux vit en couple, ce qui n’était pas le cas 15 ans auparavant. Une nouvelle donne démographique qui n’est pas sans conséquence…


En 2015, 5,2 millions de personnes âgées de 75 ans ou plus vivaient chez elles, et une sur deux en couple.

En 1999, ce n’était le cas que de deux personnes sur cinq.

« Il y a 15 ans, habiter seul dans son logement était la situation la plus répandue après 75 ans. Désormais, la vie à deux en couple représente le mode de vie le plus courant : une personne sur deux en 2015 », commente l’autrice de l’étude, Sylvie Renaut, de la Caisse nationale d’Assurance vieillesse.

Cette transformation s’explique par une croissance plus rapide de l’espérance de vie à la naissance des hommes, qui ont gagné 4 ans entre 1999 et 2015 contre 2,6 ans pour les femmes, et donc un recul du veuvage.

Une transformation qui a un impact sur la manière dont s’organise l’aide. Ainsi, dans sept cas sur dix, les personnes qui vivent seules font appel à des professionnels, en complément ou non de l’aide apportée par les proches.

Mais quand les personnes vivent en couple, l’aide conjugale est de mise, pour les hommes comme pour les femmes, avec une proportion de plus en plus grande d’hommes aidants.

Une évolution qui mérite d’être prise en compte par les professionnels comme par les proches, afin d’éviter l’épuisement du conjoint âgé aidant, et qui devrait continuer à se poursuivre, baby-boom oblige.

Lire l’étude Vieillir à deux, seul ou en corésidence : évolution de l’aide entre 1999 et 2015




mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -