Agevillage

Seniors connectés : robots amis ou pires mouchards ?

Serge Tisseron pour Old'Up


Partager :

Serge Tisseron se passionne sur les impacts des technologies sur la vie humaine de l’enfance au grand âge. Il répondait aux questions de Old'Up ce 3 février à Paris. Robots : amis ou ennemis ?

Ecrans, ordinateurs, chat bot, sex bot, robots humanoïdes, exosquelettes pour soulever des charges… Il décrit des formes de compagnons, qui ont une force, une résistance (tant qu’ils ont de la batterie) et une présence infatigable.

Mais attention aux données, aux datas récupérées et adressées à des milliers de prolétaires du clic qui écoutent, analysent leurs sens… ces machines enregistrent TOUT (pour pouvoir vous vendre un produit, un service).

Et l’éthique dans tout cela ? Un avis du CCNE est attendu pour 2022… « La technologie va beaucoup plus vite » regrette Serge Tisseron.

Il rappelle les effets de la dissonance cognitive : où l’on sait que les machines sont des machines mais on se comporte avec elles comme si elles n’en étaient pas, on s’y attache, leur parle…

Pourquoi les fabrique-t-on alors ?

Parce que la recherche avance toujours plus loin.

Parce que la data devient la nouvelle source de valeur pour le commerce, c’est « le pétrole du 21e siècle » pour la recherche médicale, militaire…

A nous de les confier volontairement ou non, en permanence : Serge Tisseron invite à désactiver les cookies sur tous les sites visités.

Attention aussi aux pannes, aux déraillements de ces appareils qui demandent des tiers médicateurs, réparateurs.

A eux aussi de se former à l’accompagnement des plus âgés et à respecter l’éthique de la vulnérabilité, souligne Marie-Françoise Fuchs de Old'Up.

Des seniors qui, comme les autres, se laissent tenter par ces nouveaux objets connectés... mais sont moins enclins à les utiliser sur le long terme, selon une étude américaine.

Un mal pour un bien ?


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

laurent Hirsch

11/02/2020 22:02

Président


Bonjour, c'est toujours surprenant de lire des articles qui propose une vision qui ne va que dans un sens en faisant abstraction de la réalité. Dans la vie il y a le "côté" noir de la Force" et puis en face des personnes qui respectent l'être humain, l'éthique, la vie privée et qui cherche à proposer des services et des solutions qui vont venir en assistance aux aidants qui sont en nombre insuffisant et aux aidés qui le méritent bien. Cela parait simple, cela doit faire plus de 15 ans que répète les mêmes choses et je note que cela n'avance toujours pas. C'est vraiment dommage, l'explication est peut-être que c'est profondément humain!!! Salutations Distinguées. Laurent Hirsch




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -