Agevillage
  >   Actualités  >     >   Alzheimer : prendre soin de...

Alzheimer : prendre soin de ses pieds

Une étude met en lumière les obstacles à une meilleure prise en charge des malades d'Alzheimer


Partager :

La santé des pieds est particulièrement importante pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs. Pourtant, une étude menée par la Fondation Médéric Alzheimer et l’Ordre national des pédicures podologues révèle les difficultés rencontrées par les malades pour obtenir des soins adaptés. 


Les personnes âgées présentant un déficit cognitif sont fortement exposées au risque de chute et aux pathologies du pied”, rappelle Hélène Jacquemont, présidente de la Fondation Médéric Alzheimer.

Le nombre de chutes par an est même deux fois plus élevé chez les personnes présentant des troubles cognitifs que chez les autres selon cette étude.


Des soins rarement adaptés


Si un suivi adapté de la santé des pieds est par conséquent essentiel, l’enquête dévoile que seuls 5 % des pédicures-podologues sont formés à la prise en charge des personnes atteintes de troubles cognitifs.

Un manque de connaissance sur la maladie d’Alzheimer qui limite la communication avec le patient et complique les soins.

La formation des pédicures-podologues à la thématique des troubles cognitifs semble donc nécessaire pour que les malades puissent bénéficier des mêmes conditions de prise en charge que les autres usagers.

Par ailleurs, 49 % des pédicures-podologues ne sont informés que “parfois ou rarement” de l’existence des troubles cognitifs des personnes malades adressées par leur médecin traitant. 11 % n’en sont jamais informés.

Un manque de collaboration entre les professionnels qui ne favorise pas l’optimisation de la prise en charge de ces patients.


Des consultations trop chères et pas jugées prioritaires


L’absence d’un remboursement complet et systématique des actes de pédicurie-podologie, constitue au autre frein majeur à l’accès aux soins. 

Les malades ou leurs proches n’étant pas forcément capables de prendre en charge la consultation. 

Enfin, la sensibilisation à la santé des pieds pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs semble être l’autre priorité pour permettre une meilleure prise en charge. 

En effet cette étude souligne que 35 % des professionnels sondés, rencontrent des difficultés liées à l’incompréhension de l’importance des soins de pédicurie-podologie par les familles.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -