Agevillage
  >   Actualités  >     >   Bricobus : pour des logemen...

Bricobus : pour des logements parisiens adaptés à la perte d'autonomie

Un bus sillonne Paris pour apporter services et conseils aux locataires de plus de 65 ans


Partager :

Après une expérimentation dans deux arrondissements parisiens, le dispositif Bricobus se déploie sur l’ensemble des logements de Paris Habitat à partir du 27 février. Un dispositif qui a vocation à venir en aide aux personnes âgées dans les petits travaux du quotidien mais qui permet aussi de lutter contre l’isolement. Explications.


Chaque année, on dénombre près de 400 000 chutes chez les personnes âgées de plus de 65 ans sur l'ensemble du territoire, selon Santé publique France. Dans cette tranche d'âge, les chutes constituent même la première cause de mortalité. Des accidents qui interviennent le plus souvent à domicile et qui viennent rappeler l’importance d’un logement aménagé en conséquence de sa perte d’autonomie. 

En ce sens le Bricobus parcourt Paris pour aller à la rencontre des plus de 65 ans et leur proposer des services de réparation ou des conseils sur l’aménagement de leur logement. 

Des conseils et des services



Mis en place par Paris Habitat et les Compagnons Bâtisseurs, mouvement associatif spécialisé dans l'amélioration du logement, ce Bricobus se rend dans les résidences du bailleur social de la Ville de Paris afin de proposer ses services aux plus fragiles. 

Des services de petits travaux à prix réduits qui ont pour objectif de diminuer les difficultés rencontrées par les plus de 65 ans dans leur logement.

Selon une étude publiée par l’Adil (Agence départementale pour l’information sur le logement), plus de 470 000 personnes âgées de 60 ans ou plus habitent la capitale et seuls 6 % d’entre elles bénéficient d’équipements visant à compenser une perte d’autonomie.

Outre l’aspect pratique, ce bus et ses équipes spécialisées permettent aussi de rompre avec l’isolement des personnes âgées à Paris, en allant directement à leur domicile pour proposer des conseils ou des services. 

Très concerné par la question de l’aménagement du logement, le bailleur social Paris Habitat propose aussi à ses locataires en perte d’autonomie des kits pour les plus de 65 ans.

Ces kits coûtent entre 600 et 1200 € et comprennent des accessoires pour sécuriser un logement : lampes avec détecteurs de mouvement, pastilles photoluminescentes sur les interrupteurs, bac à douche antidérapant, barre d’appui dans la salle de bain et dans les toilettes…


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -