Agevillage
  >   Actualités  >     >   Solutions pour bien vivre l...

Solutions pour bien vivre le confinement

Communication à distance, portage de repas, de médicaments... Comment éviter de se déplacer sans perdre de liens ?


Partager :

Jeudi dernier lors de son allocution, Emmanuel Macron a demandé aux personnes âgées de plus de 70 ans de rester à leur domicile afin de se protéger face à l’épidémie de coronavirus. Un confinement qui peut être synonyme de solitude, d’une baisse du moral. Cependant de nombreuses initiatives se sont mises en place pour permettre aux personnes âgées de surmonter au mieux cette période. 


Garder les liens 


Il est essentiel pendant cette période de confinement de ne pas laisser de place au sentiment d’abandon, de solitude chez un proche âgé. Et de rester en mode "projets".

Pour ce faire, le téléphone demeure un option évidente, toutefois, si c’est techniquement possible, il est préférable d’opter pour des appels vidéo, plus rassurants, réconfortants. 

Que ce soit via des applications comme Messenger, Skype, WhatsApp, FaceTime ou d’autres, la possibilité de voir son interlocuteur diminue le sentiment d’isolement.

Dans ce contexte particulier les Petits Frères des Pauvres appellent à la solidarité et à la fraternité envers nos aînés.

L’association rappelle que le maintien du lien social est nécessaire et possible en : 
  • En téléphonant régulièrement
  • En envoyant une carte postale ou un petit mot
  • En communiquant via les outils numériques
  • En rendant service (faire les courses, déposer un courrier, aller chercher les médicaments…)
  • En les invitant à contacter Solitud’écoute au 0 800 47 47 88 (appel anonyme et gratuit)


Privilégier les consultations à distance


Aujourd’hui il est possible d’obtenir une consultation d’un médecin sans avoir à se déplacer. 

En cas de soucis mineurs, ou d’apparition de symptômes pouvant être liés au coronavirus (fièvre, courbatures, toux), il est conseillé d’appeler son médecin traitant ou de passer par un service de téléconsultation.

Service accessible jusqu’au 30 avril sans avoir à passer par son médecin au préalable, afin de limiter les déplacements les moins prioritaires. 

Pour éviter la saturation du Samu, le 15 n’est à composer qu’en cas de symptômes graves comme la détresse respiratoire. 


Faire ses courses sans avoir à se déplacer


La plupart des enseignes de grand distribution offre la possibilité de faire ses courses en ligne. Soit en allant chercher ses courses déjà prêtes au drive, soit en se faisant directement livrer chez soi. 

Depuis quelques jours, Franprix et Monoprix ont mis en place un numéro gratuit pour commander un panier à petit prix contenant des produits alimentaires de base (riz, pâtes, fruits et légumes, yaourts, produits d'entretien et d'hygiène). Le panier coûte 30 € et sa livraison est gratuite. 
N° Franprix : 0 805 620 370 
N° Monoprix : 0 800 05 8000

Le portage de repas est une autre possibilité pour s’assurer que son proche âgé ait de quoi se nourrir convenablement. 

De nombreux services de portage existent et peuvent être pris en charge par l’APA (allocation personnalisée d'autonomie) si ils ont été prévus dans le plan d'aide, le Département ou les caisses de retraite. Recherchez les services de portages de repas de votre commune, via le CCAS : Centre communal d'action sociale (dans l'annuaire d'Agevillage)

Les Menus services ou La Poste notamment proposent ce type de prestation et permettent à une personne âgée de recevoir directement chez elle un repas chaud et équilibré. 


La solidarité entre voisins


Pendant cette période particulièrement contraignante pour les plus âgés, de nombreuses initiatives de solidarité de proximité se mettent en place. 

Ainsi l'association Voisins Solidaires prône la solidarité en mettant à disposition de chacun un kit gratuit Coronavirus : et si on s’organisait entre voisins ? composé d’outils (affiche, tract, annuaire des voisins, panneau des voisins) facilitant l’entraide entre voisins. 

Une entraide possible à l’échelle de chacun à l’image de cette internaute qui aide la mairie à la création d'un listing de personnes pouvant rendre service à un voisin fragile dans sa commune. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -