Agevillage

Que faire quand on ne peut plus visiter son proche ?

Ecrire, appeler, filmer... continuer d'être au plus près de son proche


Partager :

Les visites dans les maisons de retraites sont suspendues (sauf exception) pour les personnes extérieures depuis 12 mars. Il est cependant plus que jamais important de continuer de rester au plus près de son proche en établissement. Voici quelques pistes pour maintenir le lien malgré la distance.

La semaine dernière nous proposions quelques pistes pour continuer à aider un proche confiné en Ehpad.

Voici de nouveaux outils pour permettre de rassurer et de se rassurer.

L’importance de la vidéo


Cette période de confinement est particulièrement compliquée pour les personnes résidant en maison de retraite.

Le maintien du lien social peut aider à baisser le stress, l’angoisse et le sentiment de solitude ressentis par les résidents pendant cette période de confinement particulièrement compliquée.

Pour ce faire il est important d’appeler régulièrement son proche, si possible en visio pour renforcer le lien et réconforter d’avantage.

Outre les appels, vous pouvez aussi envoyer des vidéos à votre proche, afin de lui raconter  votre quotidien et lui signifier votre “présence”.

Dans cette optique et pour permettre de maintenir le lien avec les familles, le Département de la Maine et Loire a mis à dispostion de ses Ehpad une centaine de tablettes pour les résidents.



Des outils pour rester connectés


Familizz est un logiciel qui permet de rester connecté avec un proche en Ehpad et de continuer à maintenir le lien.

Familizz permet, via une application pour smartphone, d’être informé du quotidien de son parent grâce à un fil d’actualité, alimenté par les équipes de l’établissement, où photos et vidéos racontent les activités du jour.

Votre proche peut aussi obtenir des nouvelles par journal.

En effet la société Famileo propose de collecter vos posts sur une application dédiée et de les imprimer sur une gazette qui est envoyée tous les mois à votre proche.

Continuer d’écrire !


En plus du téléphone et des vidéos, l’écriture demeure un vecteur fort de liens.

Carte postale, longue lettre ou poème, toutes les formes sont bonnes pour apporter un peu de réconfort et rassurer.

Si le parent en maison de retraite a accès à un ordianateur, une tablette ou un smartphone, il est préférable d'opter pour le mail, plus instantané et plus sûr (le virus pourrait survivre 24h sur du papier selon certaines informations)

Par ailleurs, pendant cette période loin de son proche, il est important de renseigner les équipes soignantes sur ses habitudes ou sur ce qui lui fait plaisir afin d’éviter qu’il ne soit trop marqué par l’absence de visites.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -