Agevillage
  >   Actualités  >     >   Courses, soutien, lien soci...

Courses, soutien, lien social : La Roche-sur-Yon met en place son plan Covid-19

Solidarités de proximité à l'échelle d'une agglo


Partager :

Confrontée à une situation sans précédent, l’agglomération de La Roche-sur-Yon, en Vendée, redouble de créativité pour soutenir ses habitants âgés, via l’Espace Entour’âge, espace-ressource à destination des seniors et des proches aidants. Explications de son directeur, Richard-Pierre Williamson.

N’oublier personne

« C’est l’Espace Entour’âge qui gère habituellement le fichier du plan canicule, que nous avons réadapté en plan corona », explique le directeur.

La liste de 80 noms a ainsi été enrichie pour recenser 175 habitants de la commune isolés, qui pourraient avoir besoin de soutien.

Cinq professionnels sont chargés de répondre à toutes les demandes et les questions par téléphone, tandis qu’en parallèle, une équipe d’écoutants bénévoles a été constituée pour prendre des nouvelles et fournir un soutien moral aux appelants.

« La première semaine, nous avons constaté que le problème principal était l’isolement. Mais dès la deuxième semaine, les personnes appelées commençaient à s’inquiéter de la diminution de leurs réserves de nourriture », rapporte Richard-Pierre Williamson.

Partenariats locaux


L’Espace Entour’âge a donc monté une équipe de « ravitailleurs plan Covid », composées de bénévoles et d’agents de la Ville volontaires, âgés de moins de 50 ans, pour faire les courses des personnes confinées.

Pour simplifier les transactions, la collectivité a sollicité deux enseignes de grande distribution qui ont accepté d’adresser les factures au CCAS, qui revient ensuite vers les personnes âgées qui ont fait appel aux ravitailleurs.

Pour le frais, les commerçants des halles se sont associés et proposent depuis le 31 mars une plateforme de commande en ligne, avec un règlement par chèque à réception des produits.

Enfin, une équipe de psychologues est disponible pour un soutien à raison d’une session par semaine et par personne psychologique  « sur mesure ».


Tenir sur la durée


Mais au fil de la crise, de nouveaux besoins voient le jour. « De plus en plus d’appelants montrent des signes d'anxiété, voire de peur panique, nous disent que ça commence à trop durer et qu’ils ne vont pas tenir ».

Pour venir recréer du lien, une équipe « d’animateurs troubadours » a démarré ses activités le 6 mai.  Ils viennent proposer des animations sur les paliers, dans les cours d’immeubles.

« La crise révèle de nouvelles formes d’isolement, qui dans ce contexte génère des effets insoupçonnés, et se surajoutent », conclut  Richard-Pierre Williamson.

Les solidarités de proximité sont donc, plus que jamais, à l’ordre du jour.

Pour en savoir plus, contacter l’Espace Entour’âge au 02 51 24 69 81 ou par mail (entourage@larochesuryon.fr).


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -