Agevillage
  >   Actualités  >     >   Déconfinement : le point su...

Déconfinement : le point sur les nouvelles mesures

Personnes âgées, Ehpad, commerces, déplacements...


Partager :

Ca y est, c'est le jour J : la France (sauf Mayotte) est officiellement déconfinée. Tout savoir des nouvelles mesures à l'oeuvre pour continuer de lutter contre l'épidémie de covid-19.

Zone rouge, zone verte

La carte retenue pour le déconfinement partage la France en deux, avec le Grand  Est, l'Ile-de-France et les Hauts-de-France en rouge, et le reste du territoire métropolitain en vert.

Pour déterminer la couleur du département, trois indicateurs sont pris en compte : la circulation active du virus (calculée à partir de la proportion de passages aux urgences pour suspicion de covid-19), la capacité de tester, et la tension hospitalière sur les capacités en réanimation.



Il existe peu de différences entre les zones rouges et vertes : dans les départements rouges, les parcs publics et les collèges restent fermés, et rouvrent dans les verts

Reste que ce zonage donne une bonne indication aux personnes concernées sur la nécessité de respecter le plus strictement possible les règles de distanciation et de prévention.

Tester et tracer pour briser la propagation du virus


Le gouvernement annonce une capacité de test de 700 000 par semaine à compter d'aujourd'hui, des tests qui seront réservés aux personnes présentant des symptômes du covid-19 et à ceux et celles avec qui elles ont été en contact.

En effet, seront mises en place des « brigades de traçage », en charge de tracer les contacts proches des cas positifs. 3000 personnes doivent être mobilisées pour cette mission. A noter que Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, estimait que 30 000 personnes seraient nécessaires pour accomplir cette mission.

Les plus âgés libres de leur choix


Alors qu’une limite d’âge avait un temps été envisagée, suscitant le tollé d’un grand nombre de citoyens, les personnes âgées resteront heureusement libres de leurs mouvements et pourront sortir si elles le souhaitent, même si Edouard Philippe les appelle à « continuer à se protéger » après le déconfinement.

Elles devront par ailleurs appeler leur médecin traitant qui pourra « recommander, quand c'est nécessaire, à la personne âgée de rester chez elle », a indiqué le conseiller départemental de l'Essonne Jérôme Guedj sur France Info.

Déconfinement très progressif en Ehpad


Après la réautorisation des visites de proches le 20 avril, et de certains professionnels de santé (kinés, médecins traitants, psychologues…), le retour à la normal est envisagé de manière très progressive, et pas avant juillet pour Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du syndicat des Ehpad privés.

Commerces : réouverture quasi complète


Tous les commerces, y compris les marchés, pourront rouvrir à l’exception des cafés et des restaurants. Les préfets auront la liberté de maintenir les centres commerciaux de plus de 40 000 m2 fermés.

Pour limiter la transmission du virus, le plafond de paiement sans contact sera porté à 50 euros.

La réouverture des cafés et restaurants pourrait avoir lieu le 2 juin.

Vie sociale : pas plus de 10 personnes


Les rassemblements, qu’ils aient lieux sur la voie publique ou en privé, sont restreints à 10 personnes.

Réouverture très limitée des écoles

Elle doit intervenir le 12 mai (après une « pré-rentrée » pour les enseignants), avec de nombreuses restrictions.
A Paris par exemple, les écoles maternelles n’accueilleront que 5 élèves par classe (contre 15 dans le plan national).

Les enfants des personnels essentiels (soignants, pompiers, etc.) sont prioritaires.

Le retour des enfants se fera sur la base du volontariat, et le dispositif de chômage partiel maintenu jusqu’au 31 mai.

A partir du 1er juin, il sera réservé aux parents dont les enfants ne peuvent pas être accueillis. L’école devra en ce cas fournir une attestation aux concernés.

Transports : port du masque obligatoire dans les trains et les métros

Les passagers devront porter le masque pendant au moins trois semaines.

Les Français sont également tenus de respecter les règles de distanciation dans les transports, ce qui semble difficile dans les zones à fortes densités de population et en heure de pointe.

Déplacements limités


Les déplacements sont par ailleurs limités à un rayon de 100 km autour de son domicile, sauf pour les motifs suivants :
  • déplacements professionnels
  • déplcements pour motif scolaire
  • déplacements pour consultations et soins spécialisés
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants
  • convocation par les services de police ou de gendarmerie ou par la justice
  • déplacements pour missions d’intérêt général

Il faudra alors remplir une nouvelle attestation de déplacement en utilisant par exemple le générateur du ministère de l'Intérieur.

Générer une attestation de déplacement

Priorité au télétravail

Un protocole sanitaire pour les entreprises a été présenté par le ministère du Travail dimanche 3 mai, mais le Premier ministre a souligné que « le télétravail doit être maintenu partout où cela est possible pendant au moins les trois prochaines semaines ».



mis à jour le



Partager :


Vos réactions

vivi14

11/05/2020 18:05

RPA


Qu'en est-il pour les résidents des résidences seniors RPA (personnes âgées autonomes)? ce sont des personnes identiques à celles qui vivent en location normale Droit de sortie libre ou pas ?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -