Agevillage

Face au covid-19, au confinement : les seniors restent en lien, solides, civiques et disciplinés


Partager :

Alors que les Etats généraux de la seniorisation de la société partagent leurs propositions, l’Institut français des seniors a interrogé 1630 personnes de 50 ans et plus sur leur vécu de la crise sanitaire, du confinement et du déconfinement qui s'ouvre ce 11 mai. Ils s'affirment connectés, en lien avec leurs proches, solides devant cette crise, civiques, disciplinés.



Civique et disciplinés


Malgré les peurs de la contamination, malgré le fait que 82 % restent très inquiets pour leur santé, les seniors interrogés vont être civiques et disciplinés, en respectant les gestes barrières, en suivant l’avis de leur médecin si ce dernier leur recommandait de rester chez eux à cause de leur âge.

Solides dans l’épreuve et après


Les 2/3 des seniors interrogés ont trouvé le confinement facile à vivre, seuls 4 % l’ont trouvé très difficile, alors qu’ils cumulaient deux fragilités : la solitude (un tiers des 50 + et la moitié des 75 + étaient seuls chez eux pendant le confinement) et un risque médical plus élevé (l'âge moyen des consultations covid était de 54 ans, selon Santé Publique France).

Les personnes interrogées saluent le fait d'habiter en maison pour 63 % d'entre elles mais aussi, par leur expérience de la vie, 1 sur 2 a déclaré avoir déjà connu dans sa vie des périodes difficiles (la Seconde guerre mondiale, pour les plus de 75 ans, suggère l'Institut français des seniors).

Inquiétude pour les proches plus âgés


Six sondés sur 10 sont inquiets des restrictions apportées aux visites à leurs parents très âgés. Les seniors sont l’essentiel des 8 millions de proches aidants en France, rappelle l'Institut français des seniors.

Liens resserrés et connectés


L'étude montre que les seniors ont particulièrement resserré les liens avec leurs enfants et petits-enfants. Un sur deux a eu des échanges plus approfondis avec eux.

Certains leur ont donné du temps pour la garde des enfants, 20 % les ont soutenu financièrement et 39 % ont aidé des voisins ou participé à des actions bénévoles (fabrication de masques notamment.)

L'enquête montre qu'"ils auraient été naturellement encore plus nombreux à s’engager, mais leur aide a souvent été refusée car ils étaient classés comme « personnes à risques »".

Près de 7 seniors interrogés sur 10 ont été surpris d'utiliser autant les technologies pendant le confinement. Un sur deux a même découvert des applications que désormais ils utilisent régulièrement.

Un phénomène encore plus marqué chez les plus de 75 ans !

Des habitudes de consommations confirmées et rationnées


L'étude dévoile des seniors qui ne modifient pas leurs habitudes de consommation : ils privilégient le « made in France » et les commerces de proximité. Ils sont de gros consommateurs de culture et de tourisme, qu'ils vont réduire : 40 % iront moins, voire plus du tout au théâtre, au cinéma, aux concerts, en camping, en croisières, en hôtels…


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -