Agevillage

Edito : des municipales au 5eme risque

Alors que démarre le Ségur de la santé


Partager :

Alors que démarre le Ségur de la santé, sur la revalorisation attendue de tous les métiers de la santé, gageons que ceux du grand âge (domiciles, établissements, parcours) ne seront pas oubliés... aux risques de mouvements de grève (qui reprennent) dans ce secteur trop oublié.

Ils ont été et seront demain en première ligne pour accompagner les personnes qui avancent en âge, leurs proches aidants

Pour vieillir debout dans sa tête, dans son corps, chez soi, avec les autres, dans la cité.

Pour vieillir debout malgré la fragilité repérée, évaluée, malgré les polypathologies qui arrivent petit à petit et qui impactent les proches aussi, comme Parkinson cette semaine.

Pour vieillir debout entouré et non pas isolé même avec le déconfinement.

Pour vieillir debout dans son habitat : historique, évolutif, différent.

Pour vieillir debout sur les territoires plus ou moins riches en services, en professionnels de santé (formés, compétents, coordonnées, non fragmentés), en solutions habitats labellisées, en services d'aide pilotés par les particuliers employeurs ou non...

Pour vieillir debout jusqu'au bout, mais avec quels moyens financiers pour compenser les situations de handicap ?

C'est l'enjeu d'un vrai 5eme risque de protection sociale. En complément des quatre risques historiques repérés par le Conseil national de la résistance après la guerre : la maladie, la vieillesse (la retraite), l'invalidité, le chômage.

La révolution de la longévité, la transition démographique nous demandent de concevoir un nouveau risque universel, évalué sur des évaluations connues, transparentes, fiables permettant d'accèder à un "droit à compensation", qui permettra de financer, d'accéder à des services évalués, voire labellisés, partout sur les territoires.

Beaucoup d'élements restent à définir :
Quelles grilles, échelles d'évaluation multi-dimensionnelles utilisées pour la rendre opposable au financeur, aux plans de compensation ? Intègreront-elles la prévention, le logement, l'isolement, les proches aidants ?
Quels parcours de solutions cohérentes, coordonnées, orchestrées, de services labellisés seront proposés partout sur les territoires ? Avec des professionnels formés à la gériatrie et la gérontologie pour être en capacité de prendre soin de ces situations complexes ?
Qui financera ce 5eme risque qui ne concernera pas tous les plus âgés mais qui aura du mal à être financé par les seul seniors (comme c'est le cas aujourd'hui de la Contribution additionnelle d'aide à l'autonomie, la Casa).

Des questions de droits, de devoirs, de citoyenneté dont l'ONU s'empare aussi. Des enjeux questionnés notamment en période de crise sanitaire avec le Gérond'If.

A nous citoyens de tous âges, de peser de tout notre poids
- pour soutenir les professionnels en première ligne au coeur des services de prévention, de santé
- pour des "Villes amies des aînés" alors que le 2eme tour des élections municiaples est programmé le 28 juin prochain
- pour une loi grand âge/ autonomie qui établisse un vrai 5eme risque de protection sociale associé à de vrais parcours de prendre soin, évalués, labellisés, visibilisés, coordonnés, jusque la toute fin de vie.

Parce que vivre et vieillir sont des risques à prendre !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

angele

29/05/2020 08:05

edito annie de vivie


ne pas confondre Branche et Risques.le chômage n'est pas un risque ni une branche sécurité sociale sa gestion est paritaire et indépendante et mis en place après la création de la S.Sociale le 4 risques de la branche maladie sont la maladie,la maternité, l'invalidité, le décès. et nouvelle loi........perte ou (maintien) de l'autonomie?(5eme risque)?? Les 4 branches de S.Sociale sont la Maladie ,les accidents du travail,les familles( prestations.familiales)la vieillesse'(retraites) et nouvelle loi 5eme branche ???'(perte )ou maintien de l'autonomie je ne demande pas de rectification ,c'est une remarque




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -