Agevillage
  >   Actualités  >     >   Covid-19 : formation gratui...

Covid-19 : formation gratuite pour les salariés du particulier employeur

Et maintien du chômage partiel en juin


Partager :

Pour faciliter la reprise des aides à domiciles employées directement par des particuliers, l’institut Iperia propose depuis mi-mai une formation gratuite à destination des salariés.


Intitulée Salarié d’un particulier employeur : préconisations face à la covid-19, cette nouvelle formation se décline en deux modules, une version en une heure réalisable en totale autonomie, et une version de trois heures, accompagnée par un formateur à distance.

Pour suivre le module d’une heure, il suffit de se connecter depuis un ordinateur ou un smartphone puis de renseigner un formulaire portant sur le salarié et son employeur.

« Le module est contextualisé en fonction du métier – entretien, aide aux personnes en perte d’autonomie ou assistante maternelle », précise Nadège Turco, directrice du pôle développement chez Iperia.

Il a été conçu pour être réalisé en plusieurs fois ou d’une traite.

Pour la version en trois heures, les salariés doivent s’adresser à un organisme de formation qui les conviera ensuite à une session de téléformation en groupe, par métier.

Pour des apprentissages cohérents, la formation de trois heures s’appuie elle aussi sur le module d’une heure, qui vient alors illustrer les enseignements du formateur.

Initialement mis en place par 19 organismes de formation pionniers, le module est désormais proposé par 256 structures.

En cas de difficultés, salariés et employeurs peuvent appeler Iperia au 0800 820 920 (numéro vert).

Reconduction du chômage partiel en juin


Le dispositif de chômage partiel initié en avril est reconduit pour le mois de juin, a annoncé vendredi dernier Marie-Béatrice Levaux, président de la Fédération des particuliers employeurs de France.
Les heures prévues mais non effectuées sont indemnisées par les particuliers employeurs à hauteur de 80 %, qui seront ensuite seront remboursés du montant de cette indemnisation.

S’ils le souhaitent ou le peuvent, les employeurs peuvent par ailleurs verser la différence (les 20 % restants) à leur salarié pour que celui-ci ne soit pas pénalisé.

Remplir le formulaire d’indemnisation spécifique

En savoir plus


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -