Agevillage

Participation : un guide pour tout savoir des CVS

Nouvelle édition du guide CFDT Retraités


Partager :

Du proche aidant au conseil de la vie sociale, la CFDT retraités livre une foule de conseils dans son nouveau guide, paru en juin, pour mieux connaître et prendre part aux conseils de la vie sociale.


Destinée à tous les proches de personnes âgées en perte d’autonomie, mis aussi aux résidents actuels ou futurs, la nouvelle mouture du guide de la CFDT retraités propose 43 fiches pratiques pour mieux comprendre le rôle et les droits des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie, élaborées à partir des bonnes pratiques identifiées sur le terrain.

Conçu pour être complémentaire au Guide des droits pour l’autonomie, il débute par une véritable boîte à outils des conseils de la vie sociale (CVS).

Ces instances consultatives, rendues obligatoires par la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale, doivent être installées dans tous les établissements  pour personnes âgées et handicapées.

Tout sur les CVS


Au fil de 17 fiches, le guide donne aux lecteurs les clefs pour installer un CVS, animer les réunions,  exercer son rôle d’élu...

S’ils ne sont pas obligatoires dans les structures d’aide à domicile, les CVS y sont néanmoins pertinents, constate le guide qui recense dans sa fiche n°16 conseils et bonnes pratiques pour instaurer un CVS dans un service à domicile.

La deuxième partie du guide traite quant à elle des proches aidants : quels sont leurs droits ? Leur quotidien ? Quel rôle peuvent-ils jouer lorsque leur proche en perte d’autonomie intègre un établissement ? Des questions auxquelles quatre fiches s’attellent à répondre.

Bientraitance et prendre soin


« La qualité de l’accompagnement et le respect des personnes en perte d’autonomie se posent tout au long du parcours de vie et de santé », souligne par ailleurs Yves Vérollet, le secrétaire national du syndicat, en ouverture du guide.

Aussi, la troisième partie du guide est consacrée aux questions de prendre soin et de bientraitance.

Elle rassemble conseils de prévention, informations sur la maltraitance, gros plan sur des approches concrètes pour mieux prendre soin (approches non-médicamenteuses, Montessori, Humanitude…), rappelle les obligations des établissements en matière d’accompagnement, comme l’élaboration d’un projet de vie idividualisé, et les droits des personnes accueillies, notamment en matière de fin de vie.

Enfin, la dernière partie du guide porte sur les autres règles en vigueur : contrat de séjour, projet d’établissement...

Guide Du proche aidant au conseil de la vie sociale – Bonnes pratiques, bientraitance
Edition 2020
87 pages
3 euros

Se procurer le guide


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -