Agevillage

La pleine conscience : guide pour une retraite heureuse

Préparer sa retraite pour la vivre au mieux


Partager :

Guilhème Pérodeau est spécialisée dans les ateliers de préparation à la retraite au Québec. Elle enseigne aussi et anime des groupes de pleine conscience. Elle partage ses conseils pour cultiver l’intériorité, l’intimité avec soi, quand l’âgisme pointe, dans cet ouvrage riche de portraits, de citations, de poèmes et exercices à insérer dans son carnet de bord.

Pas facile de tourner la page et prendre sa retraite

Difficile de se retrouver dans le camp des vieux ou vieillir rimerait avec subir. Comment vieillir à notre goût et non dans le dégoût ? s’interroge l’auteur, qui écrit autant pour elle que pour ses lecteurs. Qui sommes-nous au plus profond de notre être ?
Attention au fait que chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante dixit Georges Orwell.

Des boomers tous différents

C’est ce que montre ce sondage canadien : 48 % sont darwinistes désengagés (une majorité silencieuse, conformiste, discrète), 21 % sont des enthousiastes branchés, 19 % sont des rebelles autonomes et 12 % des communautaires anxieux plus préoccupés du bien-être de chacun. L’auteur rappelle à quel point l’argent est un élément clé du bien vieillir et qu’il vaut mieux regarder ce tabou en face. Elle souligne aussi le regard âgiste sur l’avancée en âge avec ce mythe du « tous incapables » (page 44) alors que plus de 8 octogénaires sur 10 vivent bien avec leurs pluri-mini-handicaps.

Rechercher et activer son Ikigai

Tout au long du livre l’auteur partage sa recette pour « une sauce liante » (page 8) qui est la capacité d’être présent à soi, à son expérience, de la vivre pleinement et continuer à le faire au fil des années. C’est la pleine conscience du moment présent.

Premier ingrédient : accueillir le vieillissement à bras ouverts (Apprivoisez votre ombre, page 60). Etre arrivé jusque là est en soi un accomplissement (l’auteure invite à revenir sur les « virages » pris au cours de l’existence pour les analyser et affirmer ses valeurs). Vieillir présente son lot de défis, mais aussi ses avantages et ses joies.

Deuxième ingrédient : atteindre un certain état d’esprit pour justement aborder ces années de maturité avec le cœur d’un enfant combiné à celui d’un adulte bienveillant (Toujours ouvert à de nouveaux horizons ? page 66. Les plus âgés témoignent de scores de niveaux de bonheur supérieurs au plus jeunes, page 75).

Troisième ingrédient : demeurer membre à part entière de sa communauté, y jouer un rôle actif, s’y sentir utile et y contribuer.

Attention aussi à la pression de l’obligation d’une retraite heureuse, l’ « happycratie ». La méditation de pleine conscience est une des pistes pour rechercher et activer son « Ikigai » : ce qui donne valeur et sens à votre vie, qui vous fait sortir du lit ! (page 141).

La pleine conscience – Guide pour une retraite heureuse
Guilhème Pérodeau
Editions Pul et Chronique Sociale
14,90 TTC


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -