Agevillage
  >   Actualités  >     >   Conseils pour utiliser effi...

Conseils pour utiliser efficacement le gel hydroalcoolique

Date de péremption, durée de friction, normes... les pièges à éviter pour bien utiliser son gel


Partager :

Cette rentrée est placée sous le signe de la prudence. La pandémie évolue de manière inquiétante : dans ce contexte et avec l’augmentation des clusters en Ehpad, le gouvernement préconise aux familles de se faire dépister avant de visiter un proche. Outre le dépistage, essentiel en cette période, les gestes barrières et le masques demeurent les armes les plus efficaces pour éviter la propagation du virus. Cette semaine, focus sur le gel hydroalcoolique et sur les erreurs à ne pas commettre lors de son application. 


"Quand vous allez en Ehpad ou au domicile d’une personne âgée, faites-vous dépister avant et protégez-vous" a déclaré Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie, dans une entrevue accordée au Parisien.

Protégez-vous” et protégez aussi vos proches. Pour cela le petit flacon de gel hydroalcoolique à portée de main est devenu un réflexe à avoir au quotidien. 

Si le lavage des mains à l’eau et au savon reste la meilleure façon de se débarrasser des bactéries, le gel hydroalcoolique constitue néanmoins une solution transportable et efficace pour diminuer les risques de transmission du virus, recommandée, en l’absence de point d’eau, par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).


Tout ce qu’il faut savoir pour bien se débarrasser des bactéries


Cependant il convient de respecter quelques règles pour une protection optimale :
  • La friction des mains doit durer environ 30 secondes et doit être faite sur les poignets, les paumes, le dos des mains, les doigts et entre les doigts. Le lavage est terminé lorsque le produit est sec.
  • Ne pas lésiner sur la quantité ! Il doit y avoir suffisamment de gel pour recouvrir les deux mains et les poignets.
  • Il est recommandé de n’utiliser que des gels hydroalcooliques. L’ANSM préconise de privilégier les solutions et gels hydroalcooliques comportant la norme NF.
  • Attention à la date de péremption. Si vous avez un stock de gels dans votre placard, ce n’est pas forcément une bonne idée. Inutilisé, le gel hydroalcoolique peut se conserver plusieurs années. Une fois ouvert, le gel reste efficace pendant un à trois mois (se référer à la notice au dos du flacon).

Le gel hydroalcoolique est donc un complément au lavage traditionnel des mains qui doit être utilisé lorsqu’il n’y a pas de point d’eau, après un trajet dans les transports en commun par exemple ou après un contact prolongé avec des éléments extérieurs et en particulier avant la visite d'une personne fragile.

Pour aller plus loin : Savoir comment bien se laver les mains


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -