Agevillage
  >   Actualités  >     >   Covid-19 : les nouvelles me...

Covid-19 : les nouvelles mesures pour les personnes à risque

Masques et consultations gratuites, chômage partiel... Qui peut en bénéficier et comment ?


Partager :

Depuis la fin du confinement, le gouvernement a pris des dispositions afin de protéger les personnes les plus vulnérables face à la pandémie qui sévit sur le territoire. Masques, consultations médicales, chômage partiel… le point sur les mesures mises en place pour les personnes à risque.


Les critères de vulnérabilité évoluent

Selon le site officiel de l'administration française Service-public.fr, sont désormais considérées “à risque” face au virus les personnes : 
  • atteintes d'un cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie),
  • atteintes d'une immunodépression congénitale ou acquise,
  • âgées de 65 ans et plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires,
  • dialysées ou qui présentent une insuffisance rénale chronique sévère.
Le gouvernement souligne cependant que depuis le 31 août 2020, ne sont plus considérés comme critères de vulnérabilité
  • Avoir 65 ans ou plus mais ne pas avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires.
  • Avoir des antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV.
  • Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications.
  • Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment.
  • Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kg/m2).
  • Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins.
  • Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie.
  • Être au troisième trimestre de la grossesse.


Chômage partiel 


Pour les salariés considérés comme vulnérables, selon les critères du 31 août, le gouvernement rappelle que “le télétravail doit être favorisé autant que possible”. 

Si celui-ci est impossible les personnes à risque peuvent encore bénéficier du chômage partiel en remettant à l’employeur un certificat d'isolement établi par le médecin.

Les mesures de chômage partiel ne sont en revanche plus possibles pour les salariés partageant le même domicile qu'une personne vulnérable (à l'exception de la Guyane et Mayotte où l’état d'urgence sanitaire est toujours en vigueur).


Masques gratuits sur ordonnance


Les personnes à très haut risque médical de développer une forme grave de covid-19 peuvent bénéficier, gratuitement, de 10 masques par semaine

Ces masques peuvent être retirés en pharmacie, sur prescription du médecin en présentant l’ordonnance ainsi que la carte vitale.


Consultations gratuites


Par ailleurs depuis la sortie du confinement, les personnes à risque face au covid-19 peuvent aussi bénéficier des consultations “bilan et vigilance”.

Ces consultations médicales spécifiques sont prises en charge à 100 % par la sécurité sociale et ont vocation à assurer la continuité des soins chez les plus fragiles ainsi qu’à apporter des solutions pour mieux se protéger face au virus.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -