Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : Renforcer l'allianc...

Edito : Renforcer l'alliance pros, aidants, aidés

Pour vieillir debout, malgré tout, jusqu'au bout


Partager :

Le coronavirus n'en finissant pas de sévir sur le territoire, il nous pousse à questionner et sûrement à renforcer nos alliances pour vieillir debout, malgré tout (malgré les handicaps, les troubles, les virus), jusqu'au bout de la vie.

Alliance avec la personne fragilisée, qui est un citoyen comme vous et moi, avec des droits et des devoirs, face à ce virus aussi. Au regard de ses envies, de ses capacités, de ses possibilités, de son environnement, réflechir ensemble à la meilleure manière de mettre en oeuvre avec elle les mesures barrières ajustées... sans oublier le plan d'aide à demander, à ré-évaluer (trouver en ligne le dossier en ligne APA : allocation personnalisé d'autonomie, répertorié territoire par territoire par Agevillage), de prendre soin de soi (voir cette semaine : deux outils pour faire le point sur son risque de diabète et d'hypertension artérielle).

Alliance en tant qu'aidant, entre proches aidants : tous citoyens là encore, devant prendre soin de leur santé pour prendre soin des autres. Des proches, des familles que la littérature jeunesse n'oublie pas pour parler de sujets difficiles comme le deuil ou la maladie.

Alliance avec les professionnels du domicile (qui manifestaient ce week-end pour leurs droits, pour être fiers de leur métier), des structures de répit, des accueils temporaires, des solutions d'accueil jusqu'à l'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). A nous d'apprivoiser ces structures, de faire alliance avec les professionnels qui y travaillent et cherchent majoritairement à bien prendre soin des personnes fragilisées, aux pathologies et aux troubles multiples, cherchant à rester dans un "chez soi" adapté. A nous de respecter les gestes barrières pour éviter la contamination, de nous intéresser à leur fonctionnement, via les Conseils de la Vie Sociale (CVS) notamment pour les aider à obtenir les moyens justifiés. Voir cette semaine le Tour de France en mode réel et virtuel dans ces maisons de retraite. En cas de difficultés, de conflits, car la vie ne nous épargnera pas, privilégions les recours, la médiation et cherchons toujours l'intérêt de la personne la plus fragilisée, la plus vulnérable.

On le voit : impossible de vieillir debout si l'on n'est pas bien entouré. Pour ce faire découvrez cette semaine le piège de l'illétrisme (pour suivre les consignes, remplir le cahier de liaison, se connecter aux outils numériques qui s'imposent partout), les chiffres du suicide au grand âge, mais aussi ces ressources que sont les animaux dans tous les domiciles.

Nous avons tous intérêt à privilégier l'alliance à la défiance, à l'épuisement des uns et des autres. Face aux virus, faire bloc, monter au front, vaut mieux que d'abandonner la partie et de se retrancher vers la défense de sa seule liberté... qui s'arrête là où commence celle des autres.

Faisons alliance pour vivre debout et aider à vieillir sereinement jusqu'au bout !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -