Agevillage
  >   Actualités  >     >   Deuil et maladies cognitive...

Deuil et maladies cognitives s'invitent dans la littérature jeunesse

Age tendre, de Clémentine Beauvais et Maman n'est pas une étoile de Camille Salomon


Partager :


Les maladies cognitives, la fin de vie, le deuil ont toujours fait partie de la vie. Des sujets intimes, longtemps tabous, aujourd'hui au cœur de deux romans jeunesse parus ces dernières semaines. Deux belles surprises, drôles et sensibles, destinées aux adolescents.


Dans le futur plutôt proche dépeint par Age tendre, la France est dirigée par une présidente de la République et les jeunes Français sont tenus d’effectuer 10 mois de service civique obligatoire entre l’année de troisième et la seconde.

Suite à un souci avec le logiciel qui attribue les missions aux collégiens, le jeune Valentin se retrouve en SCO à l’unité Mnémosyne de Boulogne-sur-Mer. Un « établissement public de pointe, spécialisé dans la fin de vie des personnes atteinte de démence, [qui] reconstitue de manière minutieuse les environnements de jeunesse des patients ».

Une destination qui n’enchante guère le jeune homme timide et angoissé : « « fin de vie », et « démence » (x2), sont des mots qui n’ont pas un effet tranquillisant  sur moi », écrit-il dans son rapport de stage.

Candide, Valentin raconte dans ce nouveau roman signé Clémentine Beauvais son séjour dans ce village Alzheimer du futur, sa rencontre avec les habitants et les professionnels qui les accompagnent, son évolution face à ces appréhensions, ses interrogations aussi.
Drôle, malin et plutôt bien vu, le livre soulève des questions clefs avec sensibilité sur notre rapport à l’âge, à la maladie. Une pépite à mettre entre toutes les mains.

Maman n’est pas une étoile, de Camille Salomon, s’attache quant à lui aux pas de Moïra, une jeune collégienne qui vient de perdre sa mère. Comment faire face à une épreuve si douloureuse quand on n’a que 12 ans ?

C’est Smog, un monstre bienveillant, qui accompagnera Moïra sur le chemin du deuil, lui en fera visiter toutes les étapes comme autant de contrées imaginaires où la jeune fille sera mise à rude épreuve.

Un périple fantastique et sensible qui aidera les jeunes adolescents à mieux comprendre ce parcours si douloureux et pourtant si nécessaire.

Age tendre, de Clémentine Beauvais
Editions Sarbacane
Aout 2020
17 euros

Maman n’est pas une étoile, de Camille Salomon
Editions Scrineo
Septembre 2020
14,90 euros


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -