Agevillage

Adopter un chien pour rompre l'isolement

Un compagnon à quatre pattes pour lutter contre l'isolement et améliorer sa santé attes pour lutter contre l’isolement et améliorer sa santé


Partager :

Moins de visites, moins de déplacements... la crise sanitaire que nous traversons met à mal les liens sociaux et particulièrement chez les plus âgés. La Martinique, placée en zone alerte, n’est pas en reste et à l’occasion de la Journée mondiale des animaux, voici un petit focus sur les bienfaits des animaux de compagnie auprès des personnes âgées. 


Le 4 octobre dernier se déroulait la Journée mondiale des animaux. Une façon de sensibiliser le grand public à la disparition de certaines espèces mais aussi de montrer que certains animaux peuvent être des compagnons salutaires pour la santé morale et physique des seniors


Un animal de compagnie pour une meilleure autonomie


En effet, outre une présence réconfortante, avoir un chien est aussi une incitation à l’exercice. Le promener, jouer avec lui… s’occuper de son animal de compagnie permet d’entretenir sa musculature, sa mobilité et de prévenir les risques cardio-vasculaires.

L’adoption d’un compagnon à quatre pattes est aussi un excellent moyen de lutter contre le sentiment solitude. Sentiment qui peut être particulièrement accentué dans ce contexte sanitaire exceptionnel.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, notamment autour de la santé de l’animal, il est conseillé de se tourner vers des associations pour adopter son animal. 


Où adopter ?


Créée en 1977, la Société protectrice des animaux de la Martinique (SPAM) dispose de deux refuges sur l’île (à Sainte-Luce et au Lamentin) et place chaque année entre 250 et 420 chiens et chats.

Autre possibilité, le réseau de bénévoles S.O.S Animaux de compagnie situé à la Rivière-Salée s’est spécialisée dans le sauvetage d'animaux en difficulté et aide à leur placement. 

RSP Martinique (Respecter Soigner Protéger) est une association de protection animale, reconnue d'intérêt général qui recueille et soigne, dans le refuge situé aux Trois-Ilets, les chiens et chats abandonnés, errants ou dont le propriétaire ne peut plus s'occuper. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -