Agevillage
  >   Actualités  >     >   Octobre Rose en Martinique

Octobre Rose en Martinique

Des initiatives pour sensibiliser à la maladie


Partager :

C’est dans un contexte sanitaire particulier que la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein a été lancée. Si le virus de la covid-19 circule activement sur l’île, l’Agence régionale de santé (ARS) de Martinique rappelle, à l’occasion de cet “octobre rose”, l’importance de poursuivre le traitement de son cancer. 


1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. 

En France près de 60 000 nouveaux cas sont détectés chaque année et la plupart du temps ce sont des femmes âgées de 50 ans et plus qui en sont victimes (50 % des cancers du sein sont diagnostiqués entre 50 et 69 ans et environ 28 % sont diagnostiqués après 69 ans). 


Le dépistage organisé pour sauver des vies


Cependant, si le cancer du sein est celui qui entraîne la plus grande mortalité chez les femmes, dépisté de façon précoce, il peut être guéri dans 9 cas sur 10

Pour rappel, les femmes de 50 à 74 ans ont la possibilité de participer au programme de dépistage organisé du cancer du sein. 

Organisé par le centre régional de coordination des dépistages des cancers, ce programme 100 % pris en charge par l'assurance maladie permet de bénéficier, tous les deux ans, d’une mammographie ainsi que d’un bilan diagnostic immédiat.


Un mois pour sensibiliser 


L’association Les Amazones oeuvre depuis trois ans pour informer, accompagner et aider à améliorer les conditions de vie des femmes atteintes par un cancer en Outre-mer.

A l’occasion d'Octobre Rose, l'association édite un magazine spécifiquement autour des questions liées au cancer du sein. 



Entre reportages, témoignages et recommandations, le magazine Amazone, paru ce 1er octobre en Martinique, participe à une meilleure sensibilisation à la maladie outre-mer.

Maladie dont la mortalité est plus élevée en Martinique chez les femmes âgées de 45 à 54 ans.

L’association ne s’arrête pas là et prévoit tout un programme pour ce mois d’octobre avec notamment une tournée de sensibilisation pour aller à la rencontre des Martiniquaises.

Partie le 5 octobre, la Caravane Lanmou sillonne les routes des 34 communes de Martinique afin de lever les tabous autour de la maladie et renseigner sur les possibilités de dépistage. 

Parmi les nombreuses initiatives mises en place dans l'île tout au long de ce mois d’octobre, l’association Ma Tété invitent des bénévoles à customiser des boîtes en carton et à les garnir de cadeau pour ensuite les envoyer à des femmes atteintes du cancer du sein.

Petits mots, produits cosmétiques, de bien-être… les “Ma Tété Box” ont pour objectif d’apporter un peu de réconfort à des femmes en traitement contre le cancer.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -