Agevillage
  >   Actualités  >     >   Accueil familial : des mesu...

Accueil familial : des mesures pour se protéger face à la pandémie

Masques, gestes barrières, primes et une ligne de soutien


Partager :


Alors que la seconde vague de covid-19 s’est largement installée sur le territoire, les 10 000 accueillants familiaux agréés par les Conseils départementaux sont incités à la plus grande vigilance. Dans cette optique, le gouvernement a décidé de mettre à disposition gratuitement des masques pour l’ensemble des habitants de ces habitats.


En France il existe environ 10 000 accueils familiaux agréés par les Conseils départementaux. 

Chacun d’entre eux accueille une à trois personnes âgées ou en situation de handicap moyennant une contrepartie financière. 

Alternative méconnue entre le domicile et la maison de retraite, cette solution familiale et conviviale nécessite cependant, compte tenu de la vulnérabilité des personnes accueillies, de s’adapter au contexte sanitaire en respectant au mieux les mesures barrières. 

Il est ainsi recommandé d’aérer et de nettoyer régulièrement les espaces de vie commune.


Des masques gratuits


Afin d’éviter toute propagation du virus, le gouvernement a annoncé par le biais d’un arrêté daté du 26 octobre que les accueils familiaux peuvent désormais bénéficier des boîtes de masques de protection issues du stock national, distribuées gratuitement dans les pharmacies.

Chaque accueillant peut ainsi récupérer toutes les 5 semaines en officine, 50 masques sur présentation de :


Et des indemnisations ?


Contrairement aux salariés du particulier employeur, les accueillants familiaux n’étaient pas concernés par l’indemnisation exceptionnelle "covid-19" d’avril dernier, permettant de déclarer les heures de travail prévues mais non réalisées. 

Cependant, l’association nationale des accueillants familiaux Famidac souligne que quelques Conseils départementaux ont fait un geste à destination des accueillants. 

Ainsi, selon l’association les Départements de France, les Deux-Sèvres, les Côtes d’Armor, la Moselle, la Somme, la Gironde et la Mayenne ont versé aux accueillants une prime allant de 333 à 1000 euros. 


Un soutien aussi psychologique


L’entreprise sociale et solidaire (ESS) CetteFamille qui propose un service de mise en relation avec des accueillants familiaux professionnels et agréés et familles, a récemment mis en place une plateforme de soutien psychologique.


Cette ligne téléphonique créée pour accompagner les accueillants du réseau permet d’obtenir des conseils et de s’entretenir avec une psychologue.

Lignepsy de CetteFamille : 02 55 99 99 42 (ou par mail : psychologue@cettefamille.com), ouverte tous les jeudis de 9h à 18h ou sur rendez-vous.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -