Agevillage

Edito : On n'a pas tous les jours 20 ans !

De 2000 à 2020


Partager :

Et oui, c'est en 2000 que l'idée de lancer deux web-magazines pour soutenir les proches aidants et les professionnels de la gérontologie est née.

Nous avons mis quelques mois à trouver leur nom : Agevillage pour le grand public et Agevillagepro.

En 2003, aux cours des rédactions des newsletters autour de la canicule meurtrière, nous avons découvert l'Humanitude et ses auteurs Yves Gineste et Rosette Marescotti. Devant les résultats de ces techniques sur la qualité de vie des personnes fragilisées et la qualité de vie au travail des professionnels, nous avons intégré le réseau des organismes de formation de cette démarche : les instituts Gineste-Marescotti.

En 2007 : Agevillage et Agevillagepro opéraient une première mue.

En 2008, nous avons diffusé les résultats d'une première étude qui montre une baisse de 83 % des troubles et agitations, auprès de 111 personnes malades Alzheimer, avant/après la formation Humanitude. Nous avons organisé le 1er colloque sur les approches non-médicamenteuses en France.

En 2011, les établissements pilotes formés à l'Humanitude se sont associés avec nous pour structurer le 1er label de bientraitance : le Label Humanitude.

En 2012, le 1er label a été remis à la maison de l'Amitié à Albi.

En 2013, nouvelle mue d'Agevillage et Agevillagepro et lancement de services web personnalisés et géolocalisés vers les proches aidants, baptisés Monagevillage.

En 2014, nous avons réalisé pour le Prif (Prévention retraite Ile-de-France) le site J'aménage mon logement.

En 2016 est diffusé sur France 5 le documentaire Et guérir de tendresse qui démontre l'intérêt des piliers de l'Humanitude pour entrer en relation et maintenir le lien avec les personnes désorientées. 


En 2017, je publie le guide J'aide mon parent à vieillir debout chez Chronique Sociale.

En 2018, les grèves secouent le paysage médico-social et une loi grand âge est annoncée.

En 2020, la crise sanitaire a sidéré la France, les fake news enflent (autour du Rivotril notamment) et malgré tout, la vaccination anti-covid s'organise, une équipe labellisée Humanitude renouvelle son label de bientraitance et déploie une boutique ambulante ; le Prix Chronos fête ses 25 ans avec la lecture comme médiateur des sujets impossibles (la vieillesse, la mort) ; les bénévoles se déploient partout pour lutter concrètement contre l'isolement, l'Association française des aidants les accompagne pas à pas quels que soient leurs choix et le réseau des Villes Amies des Aînés récompense des innovations pilotes.
Au plaisir de vous retrouver pour fêter ensemble ces 20 ans pour aider à vieillir debout, jusqu'au bout, malgré tout ! 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

jazzfan

12/12/2020 15:12

Merci


Merci vraiment pour le regard que vous portez sur les problématiques du vieillissement Les références à des actions , les conseils de lecture , l'annuaire . J'ai 82 ans ? je vis en résidence autonomie depuis 2 ans et demi , de mon propre chef, grâce à ceux qui comme votre magazine aident à réfléchir sur son propre vieillissement intrinsèquement , mais aussi dans les contextes : famille, cité, habitation, transport ... C'est mon association "Bien Vieillir dans son quartier" qui me transmet vos newsletters et mon syndicat de retraités , la CFDT retraités qui me donnent une densité de personne entièrement citoyenne. Je souhaite à vos lecteurs et à vous même ,de bonnes fêtes.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -