Agevillage
  >   Actualités  >     >   Canicule: la vieille dame e...

Canicule: la vieille dame en maison de retraite, Internet et la climatisation

Elle a chaud, elle ameute la France entière


Partager :

Qui a dit que les résidents des maisons de retraite vivaient coupés du monde ? Mireille Caunesil, 98 ans a bousculé tout l’establishment gérontologique de Grenoble en protestant sur Internet contre la chaleur étouffante de l’Ehpad ou elle réside.

« Je vous écris depuis ma maison de retraite, à 98 ans, sous une canicule de 37°C et sans climatisation. J'implore votre aide pour relayer ce message de révolte quant à la façon dont les personnes âgées sont traitées dans les maisons de retraite. »

Avec l'aide de Julien, un jeune homme qui a  initié Mireille Caunesil  à Internet, la protesttion flamboyante de la nonagénaire a été mise en ligne sur le site Rue89.

Mireille Caunesil qui se considère comme « la doyenne de l'Internet » se dit « scandalisée par la façon dont l'Etat français traite les personnes âgées dans les maisons de retraite : comment peut-on nous laisser dans nos chambres sous cette canicule ? « 

Et Mme Caunesil d’énumérer :
• "Cet établissement a ouvert en 2009, il est le plus moderne de toute l'Isère et c'est pour cela que j'y suis allée.
Etant ingénieur ECP de profession -première diplômée femme de l'Ecole centrale en 1937 ! -, je ne comprends pas que nous puissions encore construire des établissements comme celui-là, à Grenoble, sans climatisation. N'avons-nous pas tiré les leçons de la canicule de 2003 ?
• Dans la salle de restaurant, ils nous ont installé samedi un -oui, je dis bien un- ventilateur pour trente personnes.
• Dans nos chambres, c'est le plein cagnard. Ce chauffage au sol est bien évidemment innovant, mais où est la climatisation ?
• Nous avons apparemment une pièce climatisée dans l'établissement, pour 65 pensionnaires. Imaginez le frigo avec 65 personnes croulantes sous la chaleur et la vieillesse ?
• La société française cotise un jour par an [le lundi de la Pentecôte, ndlr] pour payer l'amélioration des conditions de traitement des personnes âgées. Où va l'argent ?

• On nous dit, aujourd'hui, qu'ils ont pensé à mettre un système ingénieux de rabaissement de la température de 5°C. Seulement la première fois qu'ils l'ont mis en marche, il est tombé en panne.
Je vous passe mes problèmes pour avoir un médecin, un kiné, etc. J'ai heureusement la chance d'avoir deux personnes, des amis, qui m'aident à gérer tout cela et qui m'ont apporté un ventilateur. Imaginez ces autres personnes âgées, au nom desquelles je parle, sans famille, sans aide ? Comment font-elles »

La direction de l’établissement affirme que  le système de refroidissement  par le sol est tombé en panne, mais il a été réparé en trois jours. Entre temps, Marie-Agnès Brochier directrice de l'établissement, affirme avoir utilisé tous les moyens à sa disposition pour rafraichir son établissement : draps humides aux fenêtres, ventilateurs, climatiseurs mobiles…
Insuffisant pour la doyenne de l’Internet qui a alerté la France entière.
 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

minouche

14/07/2010 13:07

canicule


Bravo Madame, vous êtes courageuse de dénoncer ce qui ne va pas.Bravo Violette !! quelle courage et quelle humanité de dire ce que vous voyez ! Je connais une maison de retraite où le chauffage est tombé en panne à la Pentecôte , où la climatisation , elle, aussi est tombée en panne durant 2 jours où il faisait très chaud , panne d'eau aussi pendant 2 jours !! Augmentation prévue !! menace aussi pour l'APA !! Pour conclure l'ambiance !! " tu veux que l'on garde ton malade , tu fermes ta gueule " ( venant de familles dont les malades sont dans la maison de retraite depuis plusieurs années). Je souligne cependant la gentillesse des aides-soignantes, et des infirmières débordées de travail, qui en plus soutiennent les familles ! Violette , vous le savez, les familles ne peuvent pas faire de bruit comme vous le voudriez, ni les résidents quant ils sont dépendants !! Les vieux font partie désormais d'une classe mise à part et condamnée. J'ai honte ! quelle rigolade de parler dans ces conditions de canicule !!!



LILI

13/07/2010 22:07

Mireille


Pauvre dame !! Il faut le dire haut et fort, mais encore faut il etre entendu et compris, l'argent est le moteur de notre civilisation, les maisons de retraite sont des Cavernes d'Ali baba pour les Groupes et non pas des endroits de biens être pour nos anciens, à nous les futurs retraités à être vigilants et dénoncer les abus de toutes sortes (un rafraichissement par le sol abaissement la température de -3° sinon risque de condensation et donc de panne, rien ne vaux une climatisation bien réglée) Conseil : Ne payez pas votre pension fin de mois,le contrat n'est pas tenu, déposez plainte pour maltraitance, car cela en est une, puisqu'il vous laisser cuire à petit feu jusqu'a ce que Mort sens suive.



fran

13/07/2010 10:07

bravo


bravo madame enfin quelqu'un qui peut parler, et demandez à d'autres personnes en maison de retraite de faire comme vous faites entendre leur voix, dites ce que vous vivez, les francais ne semblent pas vouloir croire aux conditions de vie dans certains établissements et dites aussi le montant des frais de séjours vous avez des droits, vous avez assez quotisé et donné de votre vie pour ce pays (pour certains qui ont connu la guerre) et vous n'êtes pas à la charge de la société on vous doit bien cela



sonjaline

13/07/2010 09:07

bravo!


une chance que cette dame ait su utiliser internet pour se faire entendre.... combien d'autres personnes âgées subissent, chaleur excessive ou autres "mauvais" traitements, sans pouvoir le dire? tristes mouroirs.... qui rapportent beaucoup d'argent à certains



violette

12/07/2010 22:07

bravo


Il faudrait des centaines de Mireille Caunesil et qu'elles fassent toutes un bruit assourdissant pour que quelquepart ceux qui ont le pouvoir comprennent enfin que nous devrions avoir honte de la façon dont nous traitons nos"vieux". Je suis Directrice d'EHPAD et j'ai honte et pourtant ce n'est pas de mon fait s'il nous faudrait 30 agents de plus pour traiter dignement ceux qui finissent leur vie avec nous. La honte ce n'est pas que les jours de chaleur, mais 365 jours par an et mon établissement est une bonne maison!




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -