Agevillage

Nicolas Sarkozy annonce la création d'un 5ème risque de sécurité sociale sur la dépendance

Le financement de la perte d'autonomie serait réorganisé en 2012


Partager :

 Nicolas Sarkozy, président de la République, a annoncé mardi 16 novembre, lors d’un débat télévisé la réforme en 2012 du financement de la perte d’autonomie et l’installation d'un système d'assurance-dépendance pour les personnes âgées.
Première surprise, Nicolas Sarkozy a inscrit son projet dans le cadre de la solidarité nationale.

"Je souhaite la création (...) d'un nouveau risque, d'une nouvelle branche de la Sécurité sociale, le cinquième risque" aux côtés de la maladie, des accidents du travail, de la famille et de la vieillesse.. "Il y aura (...) dans le budget de la Sécurité sociale 2012 un système qui permettra d'apporter une réponse à l'angoissante question de la dépendance", ajouté le chef de l'Etat.

Toute décision sera précédée début 2011 par une consultation de six mois, avec les partenaires sociaux, les collectivités locales et les associations concernées sur ce dossier."Nous prendrons les décisions à l'été 2011 à la suite de ce grand débat." Nicolas Sarkozy a expliqué qu’on avait reproché maintes fois au gouvernement de ne pas avoir « assez discuté pour la réforme des retraites". Il ne souhaite pas voir ressurgir la critique.

La réforme sera pilotée par Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Voir l'intervention de Nicolas Sarkozy en intégrale
Le futur chantier de la "dépendance" est abordé à partir de 00.53'35''


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

laurens13

10/12/2010 00:12

poudre aux yeux


Rajouter un risque alors que les soins de base deviennent un casse tête pour tous=moyen détourné pour augmenter les cotisations avec le consentement de tous.Ce gouvernement n'a qu'un but ponctionner partout sauf là ou il y a de l'argent.



roman

25/11/2010 18:11

il suffit d'y croire


espérant que ce 5éme risque ne finisse pas comme la vignette pour les vieux et le lundi de pentecope dont les sommes ne sont pas attribuées ce à quoi elles sont destinées



pierre

23/11/2010 21:11

des promesses


Je milite dans l'aide a domicile depuis 1973....et depuis ces temps lointains j'entends parler de 5° risque et auitres prestations extra-légales.....a force de nous lasser on nous fera accepter l'inacceptable, la privatisation de financement du vieillissement.



Gfrad

23/11/2010 09:11

dépendence


1) c'est une promesse pour 2007 qui devient une promesse pour 2012?
2) si c'est une nouvelle branche de la sécu pourquoi ce n'est pas le ministre en charge de celle-ci qui pilote
3)exit la CNSA?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -