Agevillage
  >   Actualités  >     >   25 novembre : mobilisation ...

25 novembre : mobilisation pour le pouvoir d'achat des retraités et le financement de la perte d'autonomie


Partager :

L'union confédérale des retraités -UGR-CGT- entend faire prendre en compte par le gouvernement les revendications des personnes retaitées sur le pouvoir d'achat et sur la perte d'autonomie. Elle invite à une forte mobilisation le 25 novembre à l’appel des Organisations syndicales de retraités. 
La Fédération nationale des associations de personnes âgées et de leurs familles -FNAPAEF- se joignent à cet appel et invitent à la mobilisation sur tout le territoire national.


Alors que les dépenses de logement, de santé et d’énergie qui ne cessent d’augmenter, amputent le budget des ménages retraités de façon importante, l'UGR-CGT- estime que le Président de la République n’a pas répondu leurs attentes, lors de son intervention télévisée du 16 novembre 2010 . "Sur la question du pouvoir d’achat, rien !" dénonce l'UCR-CGT alors que les retraités sont de plus en plus contraints de recourir aux solidarités associatives. Les femmes sont les plus touchées, du fait de carrières incomplètes ou de bas salaires du temps de leur activité professionnelle.

L'UGR-CGT s'étonne que Sarkozy annonce comme un des axes prioritaires de son action l’aide à l’autonomie des personnes âgées sans Secrétariat d’Etat aux Aînés, en charge de l’ensemble des dossiers les concernant. Ce qui "fait craindre que les autres volets des conditions de vie des retraités ne soient pas entendus, ni pris en compte." précise le communiqué.

La journée du 25 novembre 2010, à l’appel des Organisations syndicales de retraités CGT, CFDT, CFE-CGC, UNSA, FGR-FP et CFTC trouve toute son utilité, indique-t-elle en précisant qu'elle entend faire prendre en compte par le gouvernement les revendications spécifiques des retraités sur ces deux dossiers que sont le pouvoir d’achat et la perte d’autonomie.

La FNAPAEF, appelle  ses associations à se joindre à cette manifestation du 25 novembre, prévue  initialement Paris mais étendue maintenant aux départements pour faire entendre les revendications et leurs attentes concernant les personnes âgées et ainsi "faire entendre d’une seule voix un cinquième risque reposant sur un financement solidaire de l’ensemble des Français dans le prolongement de notre système de santé créé en 1945."

Non à la discrimination par l'âge, non à l'asurance individuelle privée,  OUI à une prestation individuelle quel que soit l'âge  financée par la solidarité nationale: retrouver l'ensemble des revendications de la FNAPAEF


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -